Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFront Line Assembly › Gashed Senses & Crossfire

Front Line Assembly › Gashed Senses & Crossfire

cd | 10 titres | 44:44 min

  • 1 No Limit
  • 2 Antisocial
  • 3 Hypocrisy
  • 4 Shutdown
  • 5 Prayer
  • 6 Digital Tension Dementia
  • 7 Big Money
  • 8 Bloodsport
  • 9 Foolsgame
  • 10 Sedation

enregistrement

Vancouver.

line up

Bill Leeb, Michael Balch

chronique

[ Nom de Code : RAMBO ROCCO ] [ Operation : FRONT 424 ] [ Cible : Base FLA, Canada, 49° 15′ 40″ Nord 123° 06′ 50″ Ouest ] - Basse résolution est Loi | Basique Combat | Poum-Poum : COMBAT | B.O. thriller futuriste absolu années 80 | Tendur | Rythmique = pan-pan cul-cul | Toughbeat chimique-basique comme dans vieux hip-hop | Musique-Muscle - car EBM | Grosse voix = gothique constipé | Gros son dark-carré | [ Humain ! Sélectionne ta métaphore suivant étendue de tes connaissances : A/ Gym tonique à Tchernobyl - B/ Zouc klinique - C/ Colonne vertébrale non-flexible - D/ Predator Macumba ]

note       Publiée le mardi 3 juin 2014

partagez 'Gashed Senses & Crossfire' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Gashed Senses & Crossfire"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Gashed Senses & Crossfire".

ajoutez une note sur : "Gashed Senses & Crossfire"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gashed Senses & Crossfire".

ajoutez un commentaire sur : "Gashed Senses & Crossfire"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gashed Senses & Crossfire".

TribalCrow › lundi 9 juin 2014 - 14:21  message privé !

No limit ! Les cyborgs sont lâchés et tirent leurs cartouches, se dépaçant en "Zouk Clinique" (la ligne de synthé aigu dans "Antisocial" fait penser à ça !) sur le champs de bataille ! Après l'assaut, la désolation "Hypocrisy" et les patrouilles dans les décombres la nuit ("Shutdown" plus b.o avec ses cuivres synthétiques épiques), le danger guette, la tension monte ("Prayer" et ses samples vocaux gospels cyberpunk). Et ça repart de plus belle, EBM urbaine pour frimer avec son gros gun "Big Money", groove militaire et muscu, pas de quartier, ça va saigner ("Bloodsport" et "Foolgame") ! Pour finir, debriefing sur "Sedation", les soldats pensent déjà à leurs prochaines victimes...

Note donnée au disque :