Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOld Man's Child › Ill-natured spiritual invasion

Old Man's Child › Ill-natured spiritual invasion

8 titres - 35:13 min

  • 1/ Towards eternity
  • 2/ The dream ghost
  • 3/ Demonical possession
  • 4/ Fall of man
  • 5/ Captives of humanity
  • 6/ God of impiety
  • 7/ My evil revelations
  • 8/ Thy servant

enregistrement

Enregistré au Sunlight Studio du 16 mars au 3 avril 1998. Enregistré et mixé par Thomas Skogsberg, Joke Petterson et Galder. Produit par Galder.

line up

Galder (vocaux, guitares, basse, synthés), Gene Hoglan (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
heavy/thrash symphonique

On retrouve dans ce troisième album tout ce qu’on a aimé dans "Pagan prosperity", mais Galder a aussi franchit un cap. C’est principalement par les claviers et ce qu’ils soulignent que s’expriment une richesse d’arrangements accrue, une finesse mélodique et harmonique supérieure et à l’arrivée, des compos dans la ligne droite de "Pagan...", mais largement plus classieuses. Toujours ce heavy/thrash péchu et symphonique, blackisant à nouveau dans ses aspects excessifs (roulis de claviers, harmonies épiques et amples). Le don naturel de Galder pour les riffs sautillants et lutins est ici intact, l’intro de claviers qui commence l’album est, encore une fois, ancêtre des trouvailles de Trollhorn le finlandais… A chaque morceau qui passe on continue d’adhérer sans retenue, saisissant tout de suite le riff, immédiatement sensible à son pouvoir rythmique, sa couleur mélodique, et rapidement emporté par un clavier largement grandiloquent, dans ses nappes monumentales comme dans ses flots d’arpèges. Le batteur Gene Hogland est fin et brut à la fois, très précis et ainsi en cohérence totale avec cette dynamique énervée dont Galder tend la plus grande partie de ses compos. Timing serrés (4 minutes de moyenne), les structures n’en sont pas moins variées, riches mais suffisantes. Cet album franchit dans cette logique un pas vers la noirceur. Cette grandiloquence assumée, cette voix si particulière et sombre qui se veut, de plus en plus, jouée, comédienne, et l’ironie mélancolique que dégagent les riffs de danses clownesques du monsieur dépeignent un univers pathétique, obscur et personnel. "Toward…", "The dream…" et son riff heavy sorcier, le narratif "Captives…" ou encore "My evil…" et son riff de couplet speed metal et nerveux font plus que bien par où qu’elles passent ; à l’utilisation prononcée des claviers Galder a su assurer la base de compositions aux motifs principaux plus fins ; il y a de véritables trouvailles harmoniques, mélodiques et certains thèmes sont ainsi proprement superbes. Galder a un trip et il s’y tient. Il le mène décidément seul et sans soucis de surprendre ou d’innover. Toujours pas de génie chez Old man’s child… mais avec "Ill-natured…", on arrive dans le très bon.

note       Publiée le samedi 15 juin 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ill-natured spiritual invasion".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ill-natured spiritual invasion".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ill-natured spiritual invasion".

noar › mercredi 7 septembre 2005 - 13:29 Envoyez un message privé ànoar
un peu de dérision, ça fait pas de mal aussi. Mon commentaire n'apportait rien mais je trouvais ça drôle donc je me prive pas!
Kerdrak › mercredi 7 septembre 2005 - 01:47 Envoyez un message privé àKerdrak
Fait un petit moment que je suis plus repassé ici.. Pour répondre à noar : Ben non je ne suis pas un expert en batteur, lorsque j'ai ecris mon commentaire c'etait pour dire ce que je ressentais par rapport a l'album, j'ai pas vérifié le nom exact sur la pochette et repris celui de la chronique, cependant je sais reconnaitre un bon batteur a l'oreille. A rajouter que ton commentaire n'importe n'apporte pas grand chose, je veux dire par la que si t'as besoin d'assouvrir ton besoin de reconnaissance je te conseille de te prendre un chien.. la au moins tu te sentira peut-être mieux..
Note donnée au disque :       
vargounet › mardi 17 août 2004 - 17:17 Envoyez un message privé àvargounet
en tout cas.....:)
Note donnée au disque :       
vargounet › mardi 17 août 2004 - 17:15 Envoyez un message privé àvargounet
Je ne trouve pas ce cd à proprement parler grandiloquent... en tout cas je le trouve bien plus direct et moins alambiqué que "Nechrist" de NM par exemple...En tout cas je trouve que par rapport a la production de "born Of the Fickering" un gros effort a été fait, moins linéaire en tout cas...Les compos sans etre forcément complexes sont plus facilement assimilables et le tout est beaucoup plus rythmique et puissant qu'auparavant.Dommage que certains riffs sentent un peu le réchauffé (celui d'intro a "The dream ghost me fait drolement penser a du Burzum)...enfin un excellent album tout de meme....
Note donnée au disque :       
Sheer-khan › dimanche 18 janvier 2004 - 19:29 Envoyez un message privé àSheer-khan
avatar
ah ouais tiens?! lol!!
Note donnée au disque :