Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZJohn Zorn › Godard - Spillane

John Zorn › Godard - Spillane

  • 1999 - Tzadik, TZ 7324 (1 cd)

cd | 3 titres | 50:05 min

  • 1 Godard
  • 2 Spillane
  • 3 Blues noel

enregistrement

Track 1 : Radio city studios, New York, août - septembre 1985. Track 2 : Radio city studios, New York, juin 1986. Track 3 : Radio city studios, New York, septembre 1987.

line up

Michael Blair (percussions, voix [3]), Bobby Previte (batterie, percussions [1, 2]), Robert Quine (chant, guitare, voix de la conscience de Mike Hammer [2]), John Zorn (reeds, narration en français [1], saxophone alto [2, 3], clarinette [2])

Musiciens additionnels : Anthony Coleman (piano, orgue, celeste, harpsichord [1, 2, 3]), Carol Emanuel (harpe [1, 2]), Bill Frisell (guitares, banjo [1, 2]), Fred Frith (guitares, basse [3]), Bob James (tapes, compact disks [2]), John Lurie (voix de Mike Hammer [2]), Christian Marclay (platines [1]), Ikue Mori (boite à rythmes, voix [3]), Luli Shioi (voix, narration en japonais [1]), Jim Staley (trombone [2]), David Weinstein (sampling, keyboard [1, 2, 3]), Richard Foreman (narration en anglais [1]), David Hofstra (basse, tuba [2])

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
experimental

Cette réédition spéciale regroupe 3 enregistrements remastérisés assez expérimentaux datant de la période 1985 à 1987. Comme d'habitude, Zorn s'est entouré de quelques uns des musiciens les plus innovants de l'époque. Les 2 premiers morceaux proposés ici sont des longs formats (18 et 25 minutes), très proches dans leur conception et qui rendent hommage au polar noir des années 1950 - 1960 en général et au cinéaste Jean Luc Godard et à l'écrivain Mickey Spillane en particulier. Composés de manière ultra-méthodique, ces deux morceaux sont constitués de courts plans-séquences de moins de 2 minutes qui s'enchainent comme au cinéma ! Rien n'est laissé au hasard, et on sent que chaque séquence est le fruit d'un intense travail créatif. Cet enchainement rapide donne lieu à de fréquents et parfois violents changements de rythmes qui rendent les morceaux très décousus de prime abord. Ce n'est qu'après de multiples écoutes que l'on prend conscience de l'unité de l'oeuvre et de l'utilité de chaque séquence. Personnellement j'ai une légère préférence pour "Spillane" qui me semble un poil plus abouti. Le troisième et dernier morceau du cd, "Blues noel" est beaucoup plus court et nettement plus conventionnel. Une bonne réédition comme Tzadik sait les faire, la qualité est au rendez-vous.

note       Publiée le dimanche 4 février 2001

partagez 'Godard - Spillane' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Godard - Spillane"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Godard - Spillane".

ajoutez une note sur : "Godard - Spillane"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Godard - Spillane".

ajoutez un commentaire sur : "Godard - Spillane"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Godard - Spillane".

AxEugene › lundi 20 septembre 2010 - 19:35  message privé !

Je trouve les titres Godard et Blues noyel anecdotiques à coté de Spillane, bien que construits sur le même schéma. Mieux vaut se procurer l'album Spillane qui pour le coup est très diversifié (enfin il n'y a que trois morceaux) et dont le dernier morceau est vriament énorme. Mais je comprends l'envie de Zorn de rééditer Spillane et Godard sur son propre label.

Potters field › samedi 24 janvier 2009 - 16:25  message privé !

les petits bruitages sur Spillane sont du tout meilleur effet

ogami › samedi 4 septembre 2004 - 00:13  message privé !
Spillane est certainement LE titre. Il débute d'ailleur par le meilleur cri de l'histoire de la musique.
Note donnée au disque :       
vaxtus › vendredi 24 janvier 2003 - 00:11  message privé !
ce titre Spillane, est fantastique j'avais chope un 33t a la bibliotheque, vraiment du grand J Zorn. L ambiance est fantastique et malgres les incescants changements (toutes les 2min en effet) tres coherente. le top du top pour moi, je suis donc un peu dessus de la Kro.