Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesESteve Earle › Guitar Town

Steve Earle › Guitar Town

cd • 10 titres • 34:35 min

  • 1Guitar Town2:33
  • 2Goodbye's All We've Got Left3:16
  • 3Hillbilly Highway3:36
  • 4Good Ol' Boy (Gettin' Through)3:58
  • 5My Old Friend the Blues3:07
  • 6Somedy3:46
  • 7Thik it Over2:13
  • 8Fearless Heart4:04
  • 9Little Rock 'n' Roller4:49
  • 10Down the Road2:37

line up

Steve Earle (guitare, chant), Bucky Baxter (pedal steel guitar, guitare), Richard Bennett (guitares, basse 6 cordes, basse slap), Ken Moore (orgue, synthétiseur, claviers), Emory Gordy, Jr. (basse, mandoline), Harry Stinson (batterie, chant), Reno Kling (basse), Michael McAdam (guitare)

Musiciens additionnels : Paul Franklin (pedal steel guitar), John Jarvis (synthétiseur, piano), Steve Nathan (synthétiseur)

remarques

chronique

À l'époque de la sortie de Guitar Town, Steve Earle avait déjà sacrément bourlingué. Il avait, depuis le Texas de son enfance, traversé en bon ado fugueur la moitié des États-Unis à la suite de son oncle, et trouvé l'occasion de prendre goût aux drogues dures (Steve Earle ironise souvent sur son enfance à San Antonio "J'habitais à 50 km de la frontière mexicaine, l'héroïne était pas chère !"), et avait pris l'habitude de se faire tabasser par les rednecks du coin, lors de mauvaises expériences en autostop guitare sur le dos. Quand il arrive finalement à Nashville, en 1974, eldorado des country kids, il tape dans les 19 piges et n'a que 6 dollars en poche, et c'est après une bonne dizaine d'années à trouver des plans zique à droite et à gauche qu'il finit par signer chez MCA, qui sort son premier disque, "Guitar Town", en 1986. "Guitar Town", pour le label, apporte un certain renouveau. Placardé au milieu du renouveau country traditionaliste, Steve Earle saisit l'attention du public rock, avec ses tounes country aux dominants accents rockab' et heartland - voire boogie à l'occasion - et ses lyrics de vieux routard outlaw bourrés d'esprit. C'est tout juste ce qu'on y entend encore largement aujourd'hui, dans Guitar Town : des titres de bon vieux rockeur sympathique, dans la voix chaude et cassée de Steve, et porté par une production bien spacieuse et solide qui lui accorde poids et assurance.

note       Publiée le mercredi 28 mai 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Guitar Town".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Guitar Town".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Guitar Town".