Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOld 97's › Too Far to Care

Old 97's › Too Far to Care

cd:42:20 • 13 titres

  • 1Timebomb3:08
  • 2Barrier Reef3:49
  • 3Broadway3:22
  • 4Salome4:07
  • 5W. TX Teardrops3:05
  • 6Melt Show3:07
  • 7Streets Of Where I'm From3:15
  • 8Big Brown Eyes4:23
  • 9Just Like California2:33
  • 10Curtain Calls4:18
  • 11Niteclub3:49
  • 12House That Used To Be4:08
  • 13Four Leaf Clover3:20

line up

Rhett Miller (chant, guitare), Murry Hammond (basse, chant), Ken Bethea (guitares), Philip Peeples (batterie et percussions)

Musiciens additionnels : Jon Rauhouse (pedal steel, banjo), Wally Gagel (piano, mellotron, percussions), Exene Cervenka (vocaux)

remarques

chronique

Et ils y mettent dès lors les bouchées doubles, tout dénichés par Elektra, et promis à ce grand futur qu'ils ne rejoindront jamais, les Old 97's, avec Too Far to Care, subliment toujours un peu plus leur son, l'électrisent au propre comme au figuré, et touchent cette usine à tubes qui leur pend au nez depuis le début comme une queue de Mickey sur un manège américain. Miller et Hammond, plus bluegrass que jamais dans leurs harmonies, se comprennent et se complètent comme McKaye et Picciotto réembauchés en conteurs de crèche. Ils animent avec une suavité toute gaillarde cette inédite collection de chansons de cowboys dernière génération, celle qui s'est servi d'un iMac pour compter les vaches. L'air de dire que si c'était déjà pas mal d'être un groupe attachant avec Hitchhike to Rhome et Wreck Your Life, il était temps de devenir un groupe génial.

note       Publiée le jeudi 22 mai 2014

Dans le même esprit, Consultant en informatique vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Too Far to Care".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Too Far to Care".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Too Far to Care".

Dioneo › jeudi 22 mai 2014 - 16:44 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

"Miller et Hammond, plus bluegrass que jamais dans leurs harmonies, se comprennent et se complètent comme McKaye et Picciotto réembauchés en conteurs de crèche"... Bon... BON ! Va falloir arrêter de me racoler, toi, un peu ! (Préviens les Mormones de ton harem que j'arrive. Mollets et mouches ou pas j'ai à leur parler (disons le comme ça)).