Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOxmo Puccino › L'Amour est Mort

Oxmo Puccino › L'Amour est Mort

  • 2001 • Delabel 7243 8 50520 2 6 • 1 CD

cd • 22 titres • 75:34 min

  • 1Je Vous L'Ai Dit
  • 2Quand J'Arrive...
  • 3Demain Peut-Être
  • 4La Valse De Jéricho
  • 5Le Tango Des Belles Dames
  • 6J'Ai Mal Au Mic
  • 7Boule De Neige 2001
  • 8Le Laid
  • 9Decembre 19.97 +1
  • 10Ghettos Du Monde
  • 11Nuit De Stress
  • 12S'13-6.35
  • 13Premier Suicide
  • 14Fais-Le Pour Moi
  • 15A Ton Enterrement
  • 16Souvenirs
  • 17Mine De Cristal
  • 18Balance La Sauce
  • 19Guerilla
  • 20Antidiplomate
  • 21Les Raisons Du Crime
  • 22L'Amour Est Mort

line up

Oxmo Puccino (MC), DJ Sek (production, scratches), Jonxsmoke (production)

Musiciens additionnels : Le Célèbre Bauza, Keity Slake, Dany Dan, Dad PPDA, Diesel, S-Kiv, Intouchable (MC's), DJ Cream (scratches), DJ Mars (scratches)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
emo-moche-charnel

"Se moquera-t-on de ton corps à la morgue ? [...] à ton enterrement, je serais présent, mais loin de te proches ; j'serais plutôt du genre planqué dans un coin, mains dans les poches..." Un album contenant de telles paroles peut-il être mauvais, sérieusement ? Je ne crois pas. On y entendrait presque le "you rascal you" murmuré en fond, en tendant l'oreille. L'Amour est Mort : Oxmo a tombé le mafioso. Il n'a plus que la moitié des deux DJ's de Time Bomb, et pour le son il est désormais sur du rap à gros pecs, d'ailleurs Jonxmoke - ? - lui lâche un énorme titre de boom-bap bien noir et gras dans la plus pure tradition : "Premier Suicide", avec le flow en hors-piste de son invité cocasse et un beat assez puissant pour fendre en deux un monospace. Pour le côté flow, Oxmo a encore embué son style d'ex-freestyleur en costard et respecté par L'Académie. Toujours rond. Rond comme Villeret c'te fois-ci... Oxmo de la planète Oxmo. L'Amour est Mort c'est sa soupe au flow. Alors tend ton auge sale maigre, et sauce les baffles avec ta mie, car ce skeud que tu croiras tout pourri va te filer des coups de louche en traître, je préfère te l'dire tout de suite. Brutalement guimauve. Et ces métaphores culinaires relou n'sont pas gratuites : Oxmo il a fait "Le Laid", ce titre de rap si troublant qu'aucun autre rappeur au monde ne pourrait faire, ce titre qui m'évoque à la fois Bashung, Biggie, et le passage des Valseuses dans le train avec la maman qui fait téter Dewaere... L'enfance perdue, encore. Oxmo a définitivement une poésie encore plus intime que sur Opéra. Intime tendance gênante, malsaine. Son flow est enflé comme une bourse, ses rimes crues comme un gland décaloté. Parce que sous cet écrin radio-clean, il est sale l'enfoiré... les bobos qui le rangent à côté d'Abd Al Malick depuis que le Black Mafioso a viré variété peuvent s'auto-chier en me lisant, Oxmo lui il te tape dans le bide. Mais puisqu'il a mis le paquet dans la laideur taille XXXL cette-fois-ci, ne mentons pas non plus. Tu gerbes le r'n'b ? Dégage vite et loin en anorak ! Y en a du pas beau, ici, genre tumeur plastique, et comme Oxmo a gavé le skeud de 22 pistes, il y a au final plus de déchet que sur L'Opéra, mais même sur de la merde comme "Fais-le pour moi" il arrive à être beau, l'enfoiré. P'tain, comment extraire la beauté de cet amas de laideur ? L'Amour est Mort est rempli comme un oeuf, et il faut savoir en aspirer le jaune magique... et cette chronique elle-même trop bourrative vous donnera les clés de la paille qui permet cet exploit. Dites-vous d'abord que si une partie - la coquille qui a protégé sa substance de tant d'oreilles - est jetable car inmangeable (ex : "Souvenirs"), la majorité de l'album c'est du blanc ("blanc" comme dans "Le Double-blanc" : le blanc de la générosité) constitué par les morceaux bons genre l'egotrip de teubé "Quand j'arrive" (et son sample fragmenté des "Bad Boys de Marseille") ou le bancal "Mine de Cristal" ou le bizarre/ mal foutu "Antidiplomate" ou encore ce remugle de rap à violons "Les Raisons du Crime"... des mutants ratés comme les essais des télépods au début de La Mouche, ces morceaux-là. Moi j'adopte et je fous ça dans une niche au fond du jardin mais faites comme vous voulez. D'façon, cette grâce-disgracieuse tellement puccinesque est tant incrustée dans cet énorme balut de hip-hop-soul français qu'un 3/6 serait injuste comme un brelan miteux, tout comme un 6/6 la note d'un escroc poétique, c'qui m'laisse deux notes possibles et je choisis la plus dure à lui infliger, je le rosse par amour, je le cache par pudeur dans la masse des 4/6, je le prépucifie. Ces sons mignons et ces refrains odieusement bébé cadum tendance débile, bordel... Ils n'empêchent pas voire contribuent, gluants comme l'oeuf cru, à ce résultat gare-gogue-antuesque, suintant quand il le faut son jaune magique, son concentré soul. Ouaip. Oxmo a toujours son gun et son nin-nin dans la même pogne, il tète son pouce dans un coin du mur. Bouffi et obscène. Et te lance cet oeil qui crève ton thorax sans prévenir. "Tu mens, comme une fille qui suce pas, c'est l'astuce de toutes celles voulant s'appeller ma puce". Putain... ordure. "Demain peut-être", c'est du Programme nounoursifié. "Ta meuf te quitte, t'as pas de taf, tes mômes sont horribles"... uhuh, quelle ordure... ça fait mal comme la droite d'un pote oublié. Et ce refrain spirituel tellement pathétique chanté en r'n'b mongolien qui t'achève... c'est laid... et pourtant : t'as été sondé, et c'est pour ça que t'y reviens malgré ta gerbe. Réécouter ce genre de titres, c'est juste naturel comme de remanger des petits suisses à 30 ans : j'veux pas expliquer en détail pourquoi, mais toi tu sais pourquoi, me dis pas que je mens, c'est toi qui te mens, me mens pas. Et cherche pas à te cacher. Si ça peut te rassurer, écoute du rap américain qu'tu piges pas et cherche pas à piger. C'est de la poésie enrobée de guano, gavée de mélo du plus cliché et qui te choppe, c'est du jus de shit ou du jus de chatte, une soul qui te colle le bout des doigts. Sois lâche, ou lèche. Parce qu'Oxmo sera le goinfre du mic qui appuiera avec ses gros pouces de grizzli imberbe dans les orbites de tes oreilles. "J'ai mal au mic", là, tiens, bouffe ça. C'est sublime, tu rêves pas. C'est aussi désarmant que "L'Enfant Seul", même si c'est moins intime car c'est surtout un pur hommage au emceeing dans son versant le plus emo... comme Ghostface Killah, Oxmo fait partie des très rares MC's sachant rapper une berceuse. Cet album, je peux pas ni ne veux vous le vendre comme un chef d'oeuvre, mais voilà son putain de jaune à c't'oeuf de bibendum black : "Demain peut-être", "J'ai mal au mic", "Le Laid", "À ton enterrement", "Premier Suicide", et le final "L'Amour est Mort", un genre de cold-wave rap assez indescriptible, unique (+ son excroissance surprise social-sniper). Six titres sur 19 (si on ken les skits) font bien quatre boules en effet. Gobe le globe, fais comme moi. Impossible de détester ce skeud, impossible de l'aimer sans le trouver un peu pourri mais inesquivable : Oxmo, il me cause dans ma glotte, dans ma carcasse, tappi comme Bernard et ermite obèse dans mon cortex qui rabote le crâne de l'intérieur comme la coquille de l'oeuf râclée du bout de la cuillère. Oxmo, enfoiré de nounours ! Ton album est deux fois trop rempli et il m'agrippe encore vers lui comme le plus moelleux des growers !... J't'aime, grasse enflure... tu m'fous la gerbe... mais j't'aime. Oxmo, t'es pas beau. Oxmo, t'es pas laid. Oxmo, tu es blet.

note       Publiée le mercredi 30 avril 2014

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "L'Amour est Mort" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "L'Amour est Mort".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "L'Amour est Mort".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "L'Amour est Mort".

Rikkit Envoyez un message privé àRikkit

Les deux premiers Oxmo sont des tueries, trop chouette de les trouver sur GOD:

Note donnée au disque :       
nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

Puisque le CNN est chroniqué en même temps c'est l'occasion de trancher: Black Gangstas ou Boule de Neige? J'aurais tendance à préférer Oxmo.

Note donnée au disque :       
nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

plus bancal et bordélique. plus singulier, plus attachant aussi. une petite merveille pour ma part

Note donnée au disque :       
kama Envoyez un message privé àkama

Cascade de punchlines, il est même pas au refrain qu'il est déjà dans ta tête...

Note donnée au disque :