Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInfected Mushroom › Classical Mushroom

Infected Mushroom › Classical Mushroom

cd • 9 titres

  • 1Bust A Move 8:21
  • 2None Of This Is Real 6:22
  • 3Sailing In The Sea Of Mushroom 8:18
  • 4The Shen 8:33
  • 5Disco Mushroom 8:46
  • 6Dracul 8:00
  • 7Nothing Comes Easy 7:26
  • 8Mush Mushi 7:36
  • 9The Missed Symphony 10:26

line up

Amit Duvdevani, Erez Aizen

remarques

chronique

Styles
electro
techno
trance
Styles personnels
sympho-psy contre nature

Le son Infected Mushroom reste le fantasme de bien des producteurs de musique électronique. Comment autant d'évènements et de couches font-elles pour s'entremêler aussi librement, sans aucune saturation ni sensation de brouhaha ? Nos compères savent bien leur chance, et vont en jouer : puisqu'il y a de la place pour tout le monde, ils vont inviter la musique classique à s'accoupler avec la trance psychédélique. Grands dieux. 'Bust A Move', leur grand classique, contient dans ses huit minutes et quelques de rythmiques acérées guitare acoustique, violons en duets avec des synthés assassins, du clavecin ainsi qu'un mémorable final au piano, et quelques samples de Species II pour faire passer le goût. Et cela fonctionne. Dans sa grandiose hystérie, tout Classical Mushroom fonctionne ; car malgré tous les efforts déployés, IM ne se prend jamais vraiment au sérieux. Cela ne veut pas dire que leur humour est à la hauteur – ils peuvent faire parfois penser à des solistes surdoués qui, lors d'une répétition, se mettraient à faire des pets avec leur bouche pour déconcentrer ceux qui tentent de suivre. Les mélodies sont ici plus à l'honneur que jamais, certaines empruntées au monde du cinéma, d'autres, on l'a déjà dit, à celui de la musique savante. On retrouve les thèmes familiers hachés menus, rejouées par certaines orchestrations superposant violons, guitare électrique et rythmique psy-trance sans s'excuser nullement. ET CA LE FAIT. Même si certains moments dépassent les bornes du mauvais goût et l'on regrettera d'y entendre ce que le groupe deviendra majoritairement par la suite, les tueries que sont 'Disco Mushroom' et surtout 'Dracul' appuieront mon propos mieux que tout verbiage : par delà le bon et le mauvais goût Infected Mushroom tient son affaire bien solidement et va jusqu'au bout de ses délires comme en atteste le choeur imbibé qui viendra enchanter le final de ce sixième titre à la progression délirante. Et quand ils veulent se remettre aux choses sérieuses, à savoir la bonne trance psychédélique, ils l'alignent avec la même insolente facilité : il n'y a qu'à entendre le fignolage méticulieux de 'Nothing Comes Easy' et 'Mush Mushi' pour s'en rendre compte – c'est juste qu'ils s'en fichent d'être meilleurs. C'est qu'à l'ère où tout est calculé, du son à l'image, je me réjouis de savoir qu'un groupe aussi joyeusement fédérateur continue à expérimenter pour le meilleur, pour le pire et surtout pour s'amuser, le groupe enchaînant concerts et mauvais albums avec une redoutable régularité. Il n'empêche que la première moitié de leur discographie se défend remarquablement bien dans un style si étriqué qu'un moindre écart peut mener au nauvrage. Eux sautent d'écueils en écueils sur des pogo-sticks, et ne rient que plus fort lorsqu'ils se gamellent entre deux. 4,5/6 parce qu'il est plus facilement attaquable que The Gathering, mais la nuance va se faire en fonction du goût de chacun.

note       Publiée le mercredi 9 avril 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Classical Mushroom".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Classical Mushroom".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Classical Mushroom".

Wotzenknecht › jeudi 10 avril 2014 - 09:37  message privé !
avatar

Je ne sais pas si c'est une tendance générale, pour moi ca relève des goûts de chacun. Et ca s'aggrave d'album en album (rien que le suivant polarise tous les auditeurs, il n'y a qu'à voir les commentaires discogs).

Consultant en informatique › mercredi 9 avril 2014 - 23:01  message privé !
avatar

Jamais trop compris la tendance générale à préférer The Gathering à celui-ci, que je préfère largement. Avec le temps le beat de bulldozer qui cale en cinquième a fini par un peu me taper sur le système - et puis c'est quoi cette prod de blockbuster chinois aussi, sérieusement - mais sinon c'est du tout bon.

Note donnée au disque :