Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAltar of Plagues › Mammal

Altar of Plagues › Mammal

cd • 4 titres

  • 1Neptune Is Dead
  • 2Feather and Bone
  • 3When the Sun Drowns in the Ocean
  • 4All Life Converges to Some Centre

line up

Johnny King (batterie), James Kelly (voix, guitares, claviers), Dave Condon (voix, basse)

remarques

chronique

Même les black métalleux pleurent sous la pluie. Le maquillage coulant sur leurs joues rosée. Leurs cartouchières rouillant à leur taille. Le bide dépassant du pantalon en cuir, et la barbe naissante. Car non content d'avoir un cœur – lui aussi – le black metal sait aussi être à l'écoute. De la modernité, des choses nouvelles, malgré ce que certains essayent de vous faire croire. Le post-hardcore, ce fléau rebaptisé du 21e siècle, aura certes fait beaucoup de mal au metal. Mais il est encore possible de faire de bonnes choses ! C'est la leçon d'Altar of Plagues qui, s'il n'échappe pas aux lourdeurs du style (les arpèges campagnards, les choeurs Turnerien), n'en propose pas moins l'un des disques les plus novateurs dans le « style » - on ne sait plus très bien qui du post-hardcore ou du black metal a influencé l'autre. Quoiqu'il en soit, lorsque les choeurs Turnerien se transforment en protestation catholique, lorsque les arpèges campagnards se font acier, rasoir, couperet, on se dit qu'on tient quelque chose. Quelque chose à fort potentiel, une forteresse en ruine qui ne tardera pas à devenir imprenable. Des envolées brutales qui sont également les plus lyriques, et donc les plus réussies. Des errances expérimentales – le troisième titre et son sample chelou – qui naviguent grotesquement entre l'angoisse et la supercherie. Et malgré sa courte durée, un marathon armé dans les hautes herbes vertes, terrain de bataille d'une guerre de glaives et de dagues. Pas aussi audacieux que son ambition le voudrait (ça ce sera pour le prochain), ce « Mammal », simultanément classique et novateur, simultanément passionnant et un peu chiant, comblera le vide de vos rêves hivernaux, que vous passez, insomniaque, un livre de fantasy urbaine dans les mains.

note       Publiée le mardi 8 avril 2014

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mammal".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mammal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mammal".

Rastignac › vendredi 22 janvier 2016 - 07:32  message privé !
avatar

Qu'il est bô ce disque.

Note donnée au disque :       
Ikea › samedi 12 avril 2014 - 09:11  message privé !

Pour les amateurs de ce disque, la demo des Belges de Deuil est aussi recommandable.

themindisaterriblethingtotaste › mardi 8 avril 2014 - 20:56  message privé !

Neptune Is Dead <3

Note donnée au disque :