Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSage Francis › Human The Death Dance

Sage Francis › Human The Death Dance

  • 2007 • Epitaph 86858-2 • 1 CD

cd • 16 titres • 54:42 min

  • 1Growing Pains
  • 2Underground For Dummies
  • 3Civil Obedience
  • 4Got Up This Morning
  • 5Good Fashion
  • 6Clickety Clack
  • 7Midgets & Giants
  • 8Broccilude
  • 9High Step
  • 10Keep Moving
  • 11Waterline
  • 12Black Out On White Night
  • 13Hell Of A Year
  • 14Call Me Francois
  • 15Hoofprints In The Sand
  • 16Going Back To Rehab

line up

Sage Francis (MC)

Musiciens additionnels : Alias, Sixtoo, Odd Nosdam, Mister Cooper, Buck 65, Mark Isham, Big Cats!, Kurtis SP, Miles Bonny, Tom Inhaler (productions), Reanimator (production, scratches), Jolie Holland (violon), Nathan Harrop (harmonica), Christopher Sneddon (synthétiseur), B.Dolan (voix), Laura Escudé (violon), Scott Begins (batterie), DJ Orator (scratches), Buddy Wakefield (voix + inspiration du titre de l'album)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
alternatif > emo

"This is hip-hop for the people ! Stop calling it emo !!!" Ahahah, sacré Francis ! Bien sûr que si, que tu es toujours émo, gros chauve à barbe ! Et plus encore... Est-ce un mal ? "emo" à l'origine c'est pas pour les puceaux à mèche qui tiennent une guitare au niveau de leurs genoux, c'est le terme d'origine pour Fugazi, pour Shellac... Bref tout sauf des branques sans cerveau et sans aspérité. C'est un peu toi, aussi, du coup. Psychotique, cérébral et fébrile, mais sympathique. Alors assume, bordel ! Même si tu te réclames plus de KRS-One... évidemment que tu es au moins aussi bon au mic que Lawrence Parker, gros, même si c'est pas bien de le dire et même si tu n'as pas l'épaisseur du groove avec ton flow baloo-chevrotant et tes trémolos, tu as carrément pécho la substance hip-hop, ce qui fait tout le pouvoir de fascination de cette musique. Tu te situes quelque part sur une ligne entre KRS (pour la défense maniaque du hip-hop) et Eminem (pour l'elasticité du flow, la capacité aux refrains pop et l'imagination lyricale, bien que tu rappelles à juste titre que tu es au moins aussi doué en battles et n'a pas pour autant été touché par le succès populaire)... En ce qui me concerne tu te situes au sommet du flowthéon avec eux. Et ce skeud est peut-être encore meilleur que Personal Journals, moi qui ait longtemps cru qu'il se situait en troisième position de ta disco... Il y a tellement de verses énormes sur ce Human the death dance ! Juste en-dessous de A Healthy Distrust, ouais (d'où ma note - un gros 5), si pas à un doigt d'être aussi consistant. Juste pour sanctionner des prods globalement un peu en deça (et encore, combien d'instrus énormes ?) Moins émo... plus psycho et plus hip-hop dans l'esprit, dans le sens où on sent un vrai kiff à étaler le flow et à donner dans l'egotrip sur toute sorte de beat. Et puis mince... pouvoir rapper "CALL ME FRANÇOIS !!!" sur un beat d'EBM accélérée sans être ridicule, ahahah, seul un grand rappeur peut faire ça ! Hip-hop, totalement et psychoticopsychologiquement hip-hop dans l'esprit, bien plus qu'un paquet de MC's mainstream à l'heure où tu as sorti cet album. Smack au sommet de ta caboche pour ce skeud énormément sympathique, incorrigible Francis, et pour ton âme torturée de geek bigger than geekness. Maintenant s'cuse moi Fanfan, mais je dois m'adresser à la foule dans le pit : Human the Death Dance = album destiné à tous les plantigrades ramollis de l'hypothalamus qui considèrent le rap comme une musique uniquement destinée à finir dans des grosses berlines. Si d'aventure certains correspondant à ce profil encore courant me lisent : Sage Francis et moi, on vous emmerde tas de blaireaux raidis par le manque de curiosité, on vous chie du cerveau dessus, et... il en restera toujours plus dans notre teutê qu'dans la vôtre même après giga-courante ! Prenez, et mangez-en tous, animaux de trait inaptes à percevoir l'art du flow et du sample, car ceci est le hip-hop avec une âme, du sang, des larmes, et des mots qui sautillent comme des puces folles sur le tapis en carton du Docteur Maboul. Le hip-hop, qu'est-ce donc, sinon la musique de la Vie, où tu peux caser tout ce que tu veux dire, tout ce qui te passe par la tête ? Ce peut être la meilleure musique du monde au moment où tu l'écoutes, quand c'est bien fait - et Sage Francis est un des MC's qui défendent cette musique avec le maximum de férocité et de matière grise... "Underground For Dummies", "Civil Disobedience", "Clickety Clack", la très courte mais épique "Good Fashion", "Midgets And Giants", le rap rock à la new school "High Step", le triplé final complètement malade "Call Me Francois"-"Hoofprints In The Sand"-"Going Back To Rehab" (dans laquelle Sage Francis éviscère son flow sur des acoustiques folk), sont autant de pistes qui criblent ma pomme de visions savoureuses, puent la vérité, l'hypersensibilité, l'introspection ultralucide... et appellent des écoutes répétées pour en épuiser les fractales référentielles. Francis, c'est mon poteau, mon Marshall Mathers geek ; c'est moi, si je savais rapper. Alors rien à battre si je semble trop enthousiaste à toute hypothétique moue dubitative : fuck la moue ! Prolixe & proud, bande d'enfoirés. "If you ain't dead, you ain't a suicide girl - you can tattoo that onto your back with the broken wings, then hope for the best while you jump from buildings !" Hell yeah, crâne d'œuf. Hell yeah...

note       Publiée le dimanche 30 mars 2014

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Human The Death Dance" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Human The Death Dance".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Human The Death Dance".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Human The Death Dance".

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

En effet. Mais j'attends surtout le prochain (...bientôt) pour tout t'avouer !

Potters field Envoyez un message privé àPotters field

grosse claque celui-ci. t'as prévu de nous causer du suivant j'espère ?