Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRazor › Executioner's Song

Razor › Executioner's Song

cd | 11 titres | 37:36 min

  • 1 Take This Torch
  • 2 Fast And Loud
  • 3 City Of Damnation
  • 4 Escape The Fire
  • 5 March Of Death
  • 6 Distant Thunder
  • 7 Hot Metal
  • 8 Gatecrasher
  • 9 Death Race
  • 10 Time Bomb
  • 11 The End

line up

Stace "Sheepdog" McLaren (chant), Dave Carlo (guitare), Mike Campagnolo (basse); M-Bro (batterie)

chronique

Styles
heavy metal
thrash metal
Styles personnels
speed / thrash

Quand on est jeune et qu'on a la capacité d'absorption d'impact d'une biscotte, mais qu'on veut se battre malgré tout contre les infâmes bodybuilders que la Vie nous envoie, on mérite un encouragement franc et massif. Alors câlisse : respect pour Razor, le tout jeune le tout frais Razor, qui mange du pain sec mais qui n'en veut, respect pour son écho caverneux, sa générosité chevelue qui pardonne sa maigreur, son allure de méchant loubard en cuir noir et chaînes du début de Terminator qui va se faire défoncer la gueule mais toi tu sais que c'est juste parce que le Terminator c'est trop un gros jaloux de ses fringues, et ses riffs 100% de récupération, puissants comme des chuintements de moteur de vieille mobylette mais qui font toujours le maximum pour être épiques. La foi, Razor l'a toujours eue et ce dès le tout début... je sais pas si c'est thrash comme attitude, mais au moins c'est rock'n'roll. Excecutioner's Song est donc un charmant petit album, juvénile, fougueux et fauché, enregistré à une heure très avancée et mixé avec les moignons, mais super attachant. Razor avaient déjà ce petit feeling à eux, même s'ils avaient a pas encore la puissance de Evil Invaders, même si Sheepdog crache ses sentences dans des tuyaux de canalisations (cet réverb métallique à l'ancienne mouahah...dégueu, mais sublime !) et s'essaie pathétiquement à des envolées aigües école Halford, mais ne se lâche pas encore complètement...Excecutioner's Song a un son de chiotte mais il n'est pas un album de merde : il est enregistré comme une merde, c'est pas tout à fait la même chose. Il contient son lot de moments toxiques, malgré tout le brouillon de l'ambiance, et se situe quelque part entre Kill'em All et les premiers Venom. Donc c'est du bon fromage, tout aussi sympathique que leur album-culte Violent Restitution fingers in the nose en ce qui me concerne et sûrement plus recommandable qu'un paquet de premiers albums de gros noms du thrash. Sur ce, je vais me faire péter un petit "Deathrace", et thrashez d'en faire autant (ahem...)

note       Publiée le lundi 24 février 2014

partagez 'Executioner's Song' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Executioner's Song"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Executioner's Song".

ajoutez une note sur : "Executioner's Song"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Executioner's Song".

ajoutez un commentaire sur : "Executioner's Song"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Executioner's Song".