Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVoyvoda › The confederacy

Voyvoda › The confederacy

cd • 10 titres

  • 1Balkan Whispers
  • 2The Confederacy
  • 310:25
  • 4H.M.P.B.
  • 5The Garden Of Beinsa
  • 6PapasChair
  • 7Nadez
  • 81923
  • 9TransBalkanExpress
  • 10Aebrean

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Filip, Serge, Chiori, Kalin

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
post wave expérimentale

Fermeture des portes, crissement de l'acier mordant les rails, wagon-couchette, paysages défilant de l'autre côté de la vitre...Direction la 'Poudrière de l'Europe'...TransBalkan Express...L'allusion est claire. Ame ancestrale croisant le fer avec les machines...Voyvoda, une sorte de Muslimgauze Balkanique ? Un Kraftwerk de l'Est ? Un Enigma audacieux et slave ? Tout ça à la fois ? La recette se concocte à base de boucles d'air traditionnels, de rythmes synthétiques, quelques bidouillages, de rares lignes vocales camouflées aux effets...Peu de variations, on laisse mijoter pour créer des ambiances hypnotiques. Et il faut bien admettre que la saveur titille le palais au début, 'Balkan whispers' est de toute beauté avec ses loops emplies de gravité en duel avec les beats électroniques neutres, 'The confederacy' enchaîne sur des climats plus proches de la cold wave, une forme de tristesse froide implacablement rythmée par le même beat (un alter ego bulgare de Doctor Avalanche ?). Voyvoda se risque même à une sorte de lounge fantomatique évanescent avec '10:25', c'est dire si le projet est peu évident à pister et à catégoriser et je ne parle même pas des sept minutes de 'TransBalkan Express', de ses pointes de breakbeat. A la longue cependant, un brin de lassitude se fait sentir, le minimalisme feutré de la production ainsi que la rareté des sonorités traditionnelles massivement affichées dans l'iconographie du groupe laissent l'auditeur sur sa fin, votre serviteur du moins. Cette identité revendiquée est par trop écrasée derrière l'électronique, empêchant Voyvoda de se distinguer pleinement en jouant de l'héritage culturel ou géographique qui est le sien au profit de sonorités trop génériques à mon goût. Pas désagréable et assurément intéressant mais clairement en deçà de mes attentes, le voyage au coeur de l'âme blakanique se résumant à un simple petit flash d'herbe bulgare.

note       Publiée le jeudi 13 février 2014

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The confederacy" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The confederacy".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "The confederacy".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The confederacy".