Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGenesis › A trick of the tail

Genesis › A trick of the tail

8 titres - 52:37 min

  • 1/ Dance on a Volcano
  • 2/ Entangled
  • 3/ Squonk
  • 4/ Mad Man Moon
  • 5/ Robbery, Assault and Battery
  • 6/ Ripples...
  • 7/ A Trick of the Tail
  • 8/ Los Endos

enregistrement

Enregistré au Trident Studios, Londres, Octobre/Novembre 1975 Produit par David Hentschel et Genesis. Enregistré par David Hentschel et Nick Haddock Brafford

line up

Tony Banks (pianos, synthétiseurs, orgue, mellotron, 12 cordes, choeurs), Phil Collins (percussions, voix et chœurs), Steve Hackett (guitares électriques, 12 cordes), Mike Rutherford (12 cordes, basses, bass pedals)

remarques

Il s'agit de l'édition remasters. L'album est originalement sorti en Février 1976.

chronique

Comment faire… lorsqu’il faut assurer la suite de son chef-d’œuvre incontestable, et que celui qui semble l’avoir porté, frontman, chanteur et leader apparent, a déserté les rangs ? Après divers doutes et tentatives, Genesis n’aura d’autre choix que de se retourner sur lui-même… un quatuor, dont naîtront deux albums, le très élégant «A trick of the tail», et son pendant sombre et complexe : «Wind and wuthering». Tout simplement parfaits, ces deux joyaux imposeront contre toute attente cette formation comme la plus musicale, et en ce sens la plus aboutie de toute l’histoire du groupe. «Trick…», l’ainé, est un recueil de nouvelles ciselées et lumineuses, enchanteresses et secrètement techniques. Une pop anglaise riche, soyeuse, percussive et jazzifiante, cousue de 12 cordes entrelacées, d’électriques claires, de rythmiques rondes, magistrales et changeantes, et drapée des étoffes de ses divins claviers. Libéré des contraintes lyriques et théâtrales Gabrieliennes, le petit théâtre Genesis choisit pour ses histoires de se recentrer sur l’expressivité purement musicale et sonore, la communion des arrangements et des sons atteint ici son véritable paroxysme…. cet album, comme le suivant, est ainsi baignée d’une couleur proprement extraordinaire, épanouie et cimentée par la finesse et la variété de ses multiples nuances. L’album alterne les légendes enlevées, dansantes et hautement sonores, et les contes acoustico-folk à la douceur mélancolique, mais aux atmosphères progressives, envoûtantes et profondes. A la tête du quartet, révélé comme le véritable leader créatif du groupe, Tony Banks touche au génie. Génie mélodique, au travers de compositions subtiles, sensibles, construites de raffinement vocal, chœurs délicats, mais aussi de saillies instrumentales époustouflantes, breaks et ponts frénétiques, solii hallucinés. Génie, aussi, des textures et des teintes… des sons qui relèvent autant des voix célestes que des cordes, du piano que du hautbois, du soleil que du vent. Hackett le magicien s’y plonge et s’y fond avec délice, et une complémentarité infaillible. A eux quatre, Collins, Hackett, Rutherford et Banks fabriquent une alchimie parfaite, exhaustive, soulignent tout ce qui doit l’être, taisent ce qui est évident, peaufinent à l’extrême. Après l’ultime comptine titre, veilliotte et merveilleuse, l’instrumentale «Los Endos» s’élance et décolle jusqu’aux cieux les plus vastes, esquissant le souvenir des grands thèmes de l’album sur fond d’élans rythmiques et de percussions roulantes… on dirait que la boucle est bouclée, et que cette musique se referme, pour n’être plus jamais jouée… mais quelques mois plus tard les hivers et la neige du grand «Wind and wuthering» réouvriront la porte de cette pop somptueuse, et progressive en diable. De ce «Trick of the tail», comme de son frère brouillard, je suis tout simplement amoureux, depuis le premier jour, et comme au premier jour…

note       Publiée le vendredi 14 juin 2002

partagez 'A trick of the tail' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "A trick of the tail"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "A trick of the tail".

ajoutez une note sur : "A trick of the tail"

Note moyenne :        45 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A trick of the tail".

ajoutez un commentaire sur : "A trick of the tail"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A trick of the tail".

magnu › mercredi 30 janvier 2019 - 20:58  message privé !

C'est le plus bô avec "Wind and Wuthering". Steve Hackett au top !

Note donnée au disque :       
Nicko › mercredi 30 janvier 2019 - 08:37  message privé !
avatar

Chronique très juste, album d'une classe phénoménale ! Vraiment beau et incroyablement mélodique

Note donnée au disque :       
boumbastik › jeudi 1 décembre 2016 - 15:43  message privé !

J'ajoute une boule et demie. Je rejoins le chroniqueur, ce groupe a produit un nombre conséquent d'albums qui m'ont mis dans un état similaire à l'état amoureux.

Note donnée au disque :       
fab22 › mardi 21 avril 2015 - 16:06  message privé !

sublime album, sinon le meilleur de Genesis

Note donnée au disque :       
Ramon › lundi 8 juillet 2013 - 12:11  message privé !

Peter est parti, Phil le remplace au micro, on pouvait craindre le pire et on n'avait pas tort mais ce sera pour après car celui là est charmant.

Note donnée au disque :