Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAA Kind Of Ghost › Diseased

A Kind Of Ghost › Diseased

lp | 9 titres

  • 1 A kind of ghost
  • 2 Everything is cold
  • 3 Dumbness
  • 4 Ghost march
  • 5 Nethertheless
  • 6 The time has come
  • 7 The world ended
  • 8 Paranoia
  • 9 Go to the devil

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Somewhere Studios, Saverne, France, 2013

remarques

Les titres 1-5 constituent la Face Chair, les titres 6-9 la Face Os. Vinyle rouge

chronique

La chair et l'os sans les viscères, les futiles accessoires qui pourraient ralentir la peine car la douleur signifie que l'on ressent au lieu de subir; la chair et l'os, deux faces d'une même rondelle rouge transparente pour nous balancer du son brut comme à l'époque, celle des 80's glorieuses. Il semblerait en effet que A kind of ghost soit un groupe contemporain, certitude qui ne saute pas aux oreilles à l'écoute de cet album tant les sonorités et la manière de composer évoquent le jeune groupe né après la tourmente punk et qui découvre avec bonheur Joy Division et toute la vague qui n'a retenu de cette explosion que l'aspect tourmenté. Les structures sont simples, basiques, tournant autour de quelques accords; les guitares sont un peu sales, la basse bien ronde, un filet de clavier perce parfois cette nuée grise, quant au chant limité à quelques paroles, il intervient peu et se positionne volontairement au second plan pour créer cette illusion fantomatique. L'impression est directe, parle de manière franche sans chercher une quelconque complexité et de ce point de vue, l'effet escompté est atteint. On songe parfois à une version 'planante' de Joy Division ('The world ended') ou pour rester parmi les compatriotes, Asylum Party, les premiers essais de Mary Goes Round. Si le dialogue est immédiat, il m'a fallu plusieurs écoutes pour saisir l'émotion, non que cette galette soit froide, bien au contraire, la production dégage un grain organique, pas trop lissé mais un je-ne-sais-quoi d'hypnotique dans la répétition des structures agit comme une barrière avant de se révéler la clef vers cette émotion peu palpable de prime abord. Voilà un disque qui s'écoule aisément, sans temps mort, sans longueur ni rien d'autre de superflu. On pourrait avancer l'argument de la nostalgie...Aaah, les belles années du label Lively Art, de la touching pop...Ou se réjouir de voir que le flambeau n'est pas éteint. Ou les deux.

note       Publiée le jeudi 30 janvier 2014

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Diseased' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Diseased"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Diseased".

ajoutez une note sur : "Diseased"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Diseased".

ajoutez un commentaire sur : "Diseased"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Diseased".

novy_9 › jeudi 30 janvier 2014 - 21:56  message privé !

"il m'a fallu plusieurs écoutes pour saisir l'émotion, non que cette galette soit froide, bien au contraire, la production dégage un grain organique, pas trop lissé mais un je-ne-sais-quoi d'hypnotique dans la répétition des structures agit comme une barrière avant de se révéler la clef vers cette émotion peu palpable de prime abord" j'ai eu moi aussi du mal à entrer dans leur univers quand j'ai reçu les morceaux qu'ils avaient envoyé ! Il m' a fallu plusieurs écoute pour me dire : oué ça le fait bien quand même ! J'ai pensé aux débuts de Frustration ou à Passion Armée, bref désormais je les trouve très convaincants :) merci Mr ! si vous aimez Joy Division, Crisis, Frustration le post punk et les sonorité 80ies brutes c'est pour vous :)