Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRed Sun Revival › Running from the dawn

Red Sun Revival › Running from the dawn

cd | 9 titres

  • 1 My child
  • 2 Running from the dawn
  • 3 Lost for words
  • 4 Last chance
  • 5 Wide awake
  • 6 Miracles
  • 7 Without you
  • 8 Forgive us now
  • 9 Nothing to hide

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Rob Leydon (chant, guitare, basse additionnelle), Matt Helm (gutare), Panos Theodoropulos (basse), Christine Emery (violon)

Musiciens additionnels : Bob Loveday (violon additionnel)

chronique

Red Sun Revival...Tout un programme...Le chroniqueur blasé commence à taper son texte en écoutant l'album d'une oreille distraite: 'Nous tenons là un nouveau clone des Fields of the Nephilim...'. Non, ça ne colle pas; oui, Rob Leydon possède un timbre dont les intonations peuvent rappeler celui de Carl McCoy, oui, les membres semblent affectionner une tenue vestimentaire évoquant l'univers du western mais les guitares sonnent plus claires, les sonorités de la programmation sont plus légères, la production s'avère plus dépouillée. Clic de souris, on efface le terme 'clone'. Et puis, il y a ce violon. Plutôt une bonne idée d'ailleurs; utilisé avec équilibre, il ajoute une touche mélancolique ou pêchue selon les besoins sans abus ni grandiloquence. Bien trouvé. Le chroniqueur titille nerveusement les touches du clavier, les mots ne viennent pas, il a revu la moitié de son article. La musique de Red Sun Revival dégage assurément un sentiment d'amplitude légèrement mystique doublé d'une pointe de tristesse. Tout bien réfléchi le son de ce groupe est plus personnel qu'il n'y paraissait de prime abord. Impossible de nier les écoutes des Nefs ni le fait que les canons du gothic rock sont respectés sans recherche d'audace mais les musiciens ont su garnir tout ça de trouvailles intéressantes; qui plus est, niveau mélodies et arrangements, ils ne sont pas manchots non plus, des chansons telles que 'My child', 'Last chance' ou 'Forgive us now' rencontreront aisément l'adhésion. Vexé, le chroniqueur sort les crocs, cherche le défaut dans la cuirasse, trouve: le combo affiche rapidement certaines limites dans la composition, notamment des tempi oscillant autour des mêmes cadences, des plans de guitare finissant par se ressembler, de même que la manière de positionner le chant. Mais comme s'ils flairaient la critique, Red Sun Revival parviennent toujours à relancer la machine avant que la lassitude ne s'installe. Nouveau clic, le chroniqueur vient de recommencer son texte, il s'est donné la peine d'écouter correctement 'Running from the dawn'...Groupe prévisible mais plus insaisissable que prévu, avec une solide équipe à la production (impliquée dans une bonne partie de la scène britannique contemporaine) et une bonne galette à la clef, tout ça en autoproduction avec packaging soigné. C'était pas beau d'avoir voulu bâcler le travail, monsieur le chroniqueur.

note       Publiée le lundi 27 janvier 2014

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Running from the dawn' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Running from the dawn"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Running from the dawn".

ajoutez une note sur : "Running from the dawn"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Running from the dawn".

ajoutez un commentaire sur : "Running from the dawn"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Running from the dawn".