Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSepultura › The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart

Sepultura › The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart

cd • 13 titres

  • 1Trauma of War
  • 2The Vatican
  • 3Impending Doom
  • 4Manipulation of Tragedy
  • 5Tsunami
  • 6The Bliss of Ignorants
  • 7Grief
  • 8The Age of the Atheist
  • 9Obsessed (feat. Dave Lombardo)
  • 10Da Lama ao Caos (Chico Science & Nação Zumbi cover)
  • 11Bonus tracks
  • 12Stagnate State of Affairs
  • 13Zombie Ritual (Death cover)

line up

Derrick Green (voix, percussion on "Da Lama ao Caos"), Andreas Kisser (guitares, chœurs, voix sur "Da lama ao Caos"), Paulo Jr. (basse), Eloy Casagrande (batterie)

remarques

chronique

Si on m'avait dit qu'un album de Sepultura avec Greene serait un bon album de metal, j'aurais rigolé. Pas que les précédentes sorties soient mauvaises, m'enfin vous en avez un souvenir, vous ? C'est pourquoi je me pose la question sur ce qui a bien pu se passer sur ce « Mediator... ». Le nouveau batteur ? Qui au demeurant est excellent ? Et qui a enfin compris qu'il FALLAIT arrêter les patterns tribaux machins couillons. Les riffs ? Complètement thrash ? Complètement maléfique ? Presque death par endroit ? (y'a même une reprise de Zombie Ritual !) Ou Greene, qui a enfin compris qu'il FALLAIT arrêter de chanter dans une espèce de metalcore dégueux ? C'est pas compliqué, on ne reconnaît pas Sepultura. Et c'est tant mieux, sérieux. On a l'impression d'un groupe de petits jeunes hargneux. Le chant inventif et criard (yeah!) fait des merveilles. Le riffing n'évoque aucun autre groupe connu, même pas lui-même. De temps en temps on reconnaît quand même la patte qui a dessiné les Arise et autres Beneath, mais guère plus. Une ambiance urbaine du tonnerre, simultanément old school era 90's, et absolument moderne. Un album de metal. De bon metal. Puissant, épais, moulineur. Quinze ans pour enfin sortir un album digne de ce nom, de leur nom, Sepultura. Certains titres sont carrément voué à devenir des classiques. Sérieusement. Le refrain de The Vatican, malade, Manipulation of Tragedy, qui rappelle le death old school, Tsunami, qui rappelle The Haunted, etc... Résister à l'headbanging ce serait comme s'empêcher de faire de la air batterie sur Arise : c'est stupide.

note       Publiée le samedi 7 décembre 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart".

vieille fessée › samedi 12 septembre 2015 - 23:08  message privé !

Toujours moins impressionnant que le bon vieux Sepultura période Max et les premiers Soulfly, mais très bon album de la part du nouveau Sepultura. Sans aucun doute le meilleur de la période Derrick Green. L'album est homogène, il glisse bien, par contre, ils ont tout niquer avec le "blanc" à la fin qui casse tout le rythme de l'album...

Franchement je ne comprend pas l'utilité de ce "blanc" avant le morceau de fin. Parfois ce genre de délire peu avoir un "impact" ou être pertinent, mais là non, je ne vois pas... C'est juste un long "blanc" qui ne sert à rien et qui nique même l'homogénéité de l'album.

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 5 mars 2014 - 10:49  message privé !
avatar

Concert juste énorme. J'insiste : Sepultura est métamorphosé. Une reprise de The Hunt de Chaos AD carrément dantesque... Derrick est en fait un putain de chanteur

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › dimanche 8 décembre 2013 - 02:04  message privé !

le titre donne pas envie par contre

saïmone › samedi 7 décembre 2013 - 17:50  message privé !
avatar

Je sais pas où tu l'as acheté ce sarcasme, mais il a pas dû coûter bien cher.

Note donnée au disque :       
sourdicus › samedi 7 décembre 2013 - 17:40  message privé !

Je veux bien l'écouter mais uniquement si c'est "lovecraftien"...