Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClick Click › Rorschach testing

Click Click › Rorschach testing

cd • 8 titres

  • 1Awake and watching
  • 2Perfect stranger
  • 315 minutes
  • 4Playground
  • 5Headf***
  • 6Whirlpool
  • 7The vacuum shop
  • 8What a world

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Vibrasound, Shefield, Grande-Bretagne, janvier-février 1988

line up

Adrian Smith (chant, synthés, programmation), Derek E. Smith (batterie, percussions, programmation), Graham Stronach (guitare, claviers)

Musiciens additionnels : Alan Fisch (programmation informatique), Ron Wright (claviers additionnels)

remarques

chronique

C'est plutôt cocasse, à l'époque pas mal de gens imaginaient Click Click originaires de Belgique tout British qu'ils étaient; d'autres les confondaient avec Attrition, ce qui géographiquement n'était pas si surprenant. Inutile de railler qui que soit, les deux erreurs pouvaient fort bien se justifier tant ce groupe s'inscrit clairement dans cette tradition de dark wave du début des 80's, de celle qui à la différence de l'ebm travaillait moins le rythme que la mélodie tout en restant dansante et en puisant dans l'esprit d'expérimentation hérité de Cabaret Voltaire. 'Rorschach testing' est le troisième album de la discographie du groupe à propos duquel mes connaissances sont finalement maigres. Il se trouve que j'avais découvert à la radio le titre d'ouverture, 'Awake and watching', et qu'il m'avait tant scotché que je voulais le disque absolument. En matière de composition, les musiciens privilégient une démarche en apparence dépouillée mais finalement plus riche et travaillée qu'il n'y paraît créant des rythmiques bouclées séduisantes et sombres, pas réellement organiques mais jamais réellement froides non plus; la sécheresse n'est pas l'élément recherché. Les sonorités de clavier qui s'y adjoignent sentent le travail et la recherche entre collages et lignes jouées; jamais pourtant le facteur expérimental n'éclipse la mélodie assurée de voix de maître par le chanteur Adrian Smith dont le timbre peut effectivement rappeler des échos de son compatriote Martin Bowes. Pour la méprise quant à une quelconque identité belge, ce seraient plutôt des formations telles que The Neon Judgement ou Siglo XX qui en seraient responsables car Click Click partage clairement certaines affinités musicales. D'après mes recherches sur la toile, il semblerait que beaucoup d'auditeurs considèrent cet opus comme le plus réussi, ce que je serais bien en mal d'infirmer ou de confirmer, mais je partage leur enthousiasme. Cet équilibre entre obscurité, rythmes, mélodies débouche sur un résultat proprement jouissif et 'Rorschach Testing' aligne les perles tout en variant les ambiances: 'Awake and watching', Headf***' ou 'Whirlpool' ne laisseront personne indifférent à mon avis. 4,5/6

note       Publiée le mardi 3 décembre 2013

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rorschach testing".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rorschach testing".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rorschach testing".

(N°6) › samedi 7 décembre 2013 - 13:13  message privé !
avatar

Ah ah ! Clickette la clownette.

novy_9 › samedi 7 décembre 2013 - 13:10  message privé !

je ne connais pas .. ni l'émission, mais je crois que je m'en passerais très bien :)

Note donnée au disque :       
Batwings › samedi 7 décembre 2013 - 13:03  message privé !

C'est le nom d'un jeu vidéo fait par Dorian dans l'émission du 3615 Usul...

novy_9 › samedi 7 décembre 2013 - 12:59  message privé !

"Click le clown" Gné ?

Note donnée au disque :       
saïmone › samedi 7 décembre 2013 - 12:10  message privé !
avatar

Click le clown