Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeison/Candor Chasma › Antimatter circles

Deison/Candor Chasma › Antimatter circles

cd • 5 titres

  • 1The descent
  • 2Another message
  • 3Dreamscape recording lab
  • 4Opposite presence
  • 5Alteration of sensory perceptions

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

2010-2011

line up

Deison (synthés analogiques, field recordings, drones), Simon Balestrazzi (électronique, bandes), Corrado Altieri (électronique, bandes)

remarques

Pochette spéciale A5 cartonnée

chronique

Styles
ambient
dark ambient
Styles personnels
monde en gestation...

Show Me Your Wounds n'est plus simplement un petit label de passionnés pour des passionnés, c'est une structure à l'identité solide qui a su s'affirmer avec des moyens dérisoires et qui voit aujourd'hui des pointures de la scène industrielle italienne apporter leurs collaborations ou leurs projets puisqu'après Maurizio Bianchi, c'est Simon Balestrazzi (T.A.C.) au sein de l'entité Candor Chasma que l'on retrouve pour un nouveau cd en collaboration avec Deison. Cinq pièces longues et intenses bien que pas forcément agressives dans l'approche qui témoignent d'un savoir-faire net en matière de suggestion auditive. Les musiciens ne se servent pas d'un écran pour y tisser leurs structures, ils créent l'écran ou pour donner une autre image, imaginez-vous la nuit à regarder le ciel et concevez qu'un autre ciel sombre se mette soudain en place remplaçant ainsi l'autre, sans agression mais sans douceur non plus, de manière organique. Les voilà démiurges en plein processus de mise au monde. Chaque disque de dark ambient s'approche de manière différente et personnelle; dans le cas de celui-ci, il ne m'évoque aucune image connue, ne me transpose pas dans des paysages réels ou imaginaires, c'est clairement la mise en place d'un univers qui s'opère par le relai des nappes qui s'installent comme une brume d'abord diffuse dont les nuances subtiles et finement travaillées se mettent à remuer, s'assembler de manière à priori aléatoires et pourtant d'une logique imparable au fur et à mesure de l'avancée du morceau. Le monde alentour s'estompe peu à peu pour faire place à un ciel nouveau, un peu inquiétant de prime abord mais qui laisse suffisamment d'amplitude à l'auditeur pour y apposer ses propres images et se l'approprier. Jamais d'excès, les sonorités grincent parfois, se tordent un peu mais sans jamais sombrer dans le bruit, une genèse sans douleur mais pas sans effort car la concentration requise pour savourer les nuances d'un tel travail en fait un moment relativement intense et fatiguant mais presque purificateur. Assister à l'émergence d'un nouveau cosmos sans ouvrir les yeux, ce n'est pas rien et c'est peut-être ce que symbolise l'ultime titre.

note       Publiée le lundi 25 novembre 2013

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Antimatter circles".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Antimatter circles".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Antimatter circles".

novy_9 › mardi 26 novembre 2013 - 09:13 Envoyez un message privé ànovy_9

Pas encore acheté ce projet de balestrazzi, mais il le faut !! ce gars est un musicien de génie, et cette chronique me dit qu'il faut que je me penche sur Candor Chasma ! je conseille fortement son projet Dream Weapon Ritual qui est une pure merveille.