Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAApathism › One-Ten

Apathism › One-Ten

  • 1998 - U-Turn, UT10 (2 vinyle)

viynl | 5 titres

  • 1 One
  • 2 Two
  • 3 Seven
  • 4 Nine
  • 5 Ten

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Heiko Laux

chronique

Styles
techno
Styles personnels
alien

Quelle poisse que Dariev Stands ait déjà eu l'idée d'amorcer sa chronique d'un certain Venetian Snares en prétendant que les extra-terrestres ont enfin répondu à nos signaux envoyés dans l'outre-espace. Parce que là, cet Apathism, j'ai du mal à croire qu'il vienne de notre planète, et encore plus qu'il s'exprime dans une syntaxe compréhensible. Prétendons alors qu'il nous vienne d'une autre race d'aliens, non pas de ceux qui viennent nous tataner la gueule à coup de lasers, mais ceux dont la langue nous reste définitivement hermétique, de cette race supérieure qui ne fait que passer par notre système solaire pour nous jeter un coup d'oeil dédaigneux avant de nous laisser crever dans notre fange, pauvre espèce sous-développée que nous sommes. C'est tout juste si nous avons eu le temps d'enregistrer quelques transmissions. 'One', la première d'entre elles, est aussi la plus directement éprouvante, la faute à une petite onde sonore aigüe qui ne nous quittera plus le temps de dix minutes d'un minimalisme abrutissant. Le langage se réduit parfois à un souffle ou un enflement sonore ('Two'), donnant l'impression d'écouter les valvules d'une bête inconnue s'ouvrir et se refermer en rythme. 'Seven' plonge dans des profondeurs incommensurables du macrocosme comme du microcosme, tel un Plastikman version snuff, et comme si cela ne suffisait pas, voici venir le pétrifiant 'Nine' perdu dans les délires d'une musique électroacoustique étouffante qui ne fait pourtant que passer sans insister. 'Ten' clôt la boucle en remettant le kick minimal en service, aussi glacial que possible, pour soutenir un des morceaux de techno des plus figeants qui soient. Rarement un projet n'aura aussi bien porté son nom ; après cela, même Consumed paraît un tant soit peu plus habité.

note       Publiée le mardi 19 novembre 2013

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

partagez 'One-Ten' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "One-Ten"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "One-Ten".

ajoutez une note sur : "One-Ten"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "One-Ten".

ajoutez un commentaire sur : "One-Ten"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "One-Ten".

merci pour le fusil... › samedi 6 décembre 2014 - 15:02  message privé !

Le Vaisseau-Mère cherche à communiquer.

Note donnée au disque :