Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFiction › Luciferという名のお人形

Fiction › Luciferという名のお人形

cd • 9 titres

  • 1Luciferという名のお人形
  • 2悪魔の恋 -Dizziness Of Lucifer
  • 3毛皮のヴィーナス -Venus In Furs
  • 4夜の末裔たち
  • 5ヴィオルヌの犯罪
  • 6情熱は死、彼女(あのひと)は語る
  • 7Holy Night
  • 8白昼夢 -Day Dream
  • 9囚われて…

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Lucifer Luscious Violenoué (chant, rythmes, récitation), Gardie (guitare), Sylvain Ashworth (claviers)

remarques

chronique

Gille' Loves, Fiction...Les différentes mues de Lucifer Luscious Violenoué...Métamorphoses au sein d'une même matrice...Un seul album avant que la jeune femme ne prenne les choses en main sous sa seule houlette mais quel album ! Une parfaite préparation pour ses oeuvres en solo avec un côté plus ouvertement gothic rock ou du moins cold wave mêlant quelques réminiscences de sonorités européennes et expérimentations typiquement nippones. Un exemple ? Une reprise du 'Passion of lovers' de Bauhaus bien tranchante et enregistrée comme une mauvaise démo dans une cave avec des ricanements démoniaques en arrière-fond (bien différente de la version quasi érotique proposée plus tard sur le second disque solo; Miss Violenoué a visiblement une passion pour ce titre) et qui coupe pile comme si la bande avait lâché dans la plus pure tradition punk. La qualité principale de cet album réside dans ses mélodies et ses ambiances mélancoliques; ceux qui ne goûtaient pas aux trop longues récitations n'ont rien à craindre ici, la priorité est accordé à un format chanson plus aisément assimilable par nos oreilles d'occidentaux. Un véritable spleen baigne ce disque; les beats étant secs et pas toujours très pêchus, l'accent est porté sur les guitares cristallines, froides mais légèrement célestes par moments notamment quand elles sont soutenues par les nappes tristes du clavier. La langue japonaise et le timbre de Lucifer ajoutent à la coloration spéciale s'étendant tout au long de l'album. Je parlerais même d'effet hypnotique car les compositions flirtent souvent avec les cinq minutes sans beaucoup de variation et pourtant l'auditeur n'en souhaite pas tant il est agréable de se laisser bercer par cette brume hantée aux échos mystiques. Pour le fan de musique gothique, voilà la patte particulière que peuvent apporter les formations japonaises (songeons à Art Marju Duchain, eux aussi capables de tisser des climats spectraux vraiment à part): le choix des sons, la technique de production, l'importance accordée aux atmosphères, l'agencement des chansons...Et de ce point de vue, Fiction assure tout cela avec un brio frisant le chef d'oeuvre.

note       Publiée le lundi 18 novembre 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Luciferという名のお人形".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Luciferという名のお人形".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Luciferという名のお人形".