Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAngels Of Liberty › Angels of Liberty

Angels Of Liberty › Angels of Liberty

cd 1 • 6 titres

  • 1Mars and Minerva
  • 2The black madonna
  • 3Weaving spiders come not here
  • 4One step closer
  • 5Take back the night
  • 6Xepera Xeperu

cd 2 • 4 titres

  • 1The hermit
  • 2Monster in me
  • 3Blood thief
  • 4Shadows come from light

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Voe, Scarlet

remarques

Les titres du cd 1 proviennent du mini 'Black madonna' et ceux du cd 2 du mini 'Monster in me'

chronique

C'est curieux, vraiment. En écoutant 'Pinnacle of the draco', mon oreille n'a pas spécialement tressailli à l'écoute du morceau 'Black Madonna' ajouté en bonus et voilà qu'en le jouant dans ma platine après achat de la réédition sous forme d'un splendide double digipack des deux premiers eps du groupe, j'ai le coeur qui a carrément bondi et que je l'ai écouté en boucle toute la journée. Il est par contre clair pour toute personne ayant écouté le dit 'Pinnacle of the draco' que les Angels of Liberty se positionnent en tête dans le classement des nouveaux espoirs de la scène goth contemporaine, impression qui ne fera que se confirmer à l'écoute de leurs premiers morceaux. On comprend également que tout cela ne s'est pas fait d'un coup de baguette magique non plus. Prenons 'Monster in me', le plus ancien. On sent le bon feeling niveau mélodie mais l'essai demeure un peu scolaire, la production est bonne mais pas aussi bien maîtrisée qu'elle ne le sera par la suite. Il est bien agréable de s'écouter 'Monster in me' ou 'Blood thief' mais rien de commun avec le ep 'Black Madonna'. Dès les premières notes de 'Mars et Minerva' on sent qu'on va déguster du lourd et ça ne rate pas. Les Britanniques ont bien potassé leur manuel de production et cela s'entend dans la puissance et la précision du son, certes plus synthétique et moins organique mais tranchant comme un sabre. Le goût du détail, du petit roulement à peine perceptible dans l'arrière-fond, les effets sélectionnés avec un soin d'horloger, le mixage quasi parfait...Tout concourt à servir la mélodie. Car en terme d'audace, on repassera, là n'est pas le propos des Angels of Liberty, les structures sont assez classiques mais gérées avec une réelle efficacité. Nos deux goths ont beau apposer le slogan' pure traditional goth' sur leurs t-shirts, ils ont su s'affranchir des carcans trop bien délimités, notamment en osant la touche synthétique sans sonner cybergoth pour autant. Outre la puissance rythmique, l'aspect épique des refrains concourt également à ce petit rush d'adrénaline que l'on peut ressentir, la voix grave et le clavier faisant le reste. Quel progrès en tout cas, 'Black madonna' est une usine à tubes. 'Mars and Minerva' ouvre les hostilités avec son tempo pesant mais c'est clairement 'Black madonna' qui enfonce le clou, du gothic rock moderne et bandant as fuck confirmé par les chansons suivantes avant la conclusion magistrale du 'Xepera xeperu' l'autre cause d'érection de cet ep. Un mot sur l'objet lui-même fruit de la collaboration des labels Gothic Rock Music et Swiss Dark Nights (dont le travail mérite d'être applaudi): superbe digipack double noir au design sobre avec livret en beau papier et les textes de chaque chanson; du boulot d'esthète pour servir la musique d'un groupe exigeant.

note       Publiée le dimanche 17 novembre 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Angels of Liberty".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Angels of Liberty".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Angels of Liberty".