Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGraveyard › Hisingen blues

Graveyard › Hisingen blues

cd • 10 titres • 39:28 min

  • 1Ain't fit to live here03:05
  • 2No good, Mr. Holden04:46
  • 3Hisingen blues04:13
  • 4Uncomfortably numb06:11
  • 5Buying truth03:27
  • 6Longing04:49
  • 7Ungrateful are the dead03:09
  • 8Rss03:48
  • 9The siren06:00
  • 10Cooking brew04:05 [Bonus track]

enregistrement

Enregistré aux Don Pierre Studios

line up

Joakim Nilsson (chant, guitares), Jonatan Larocca Ramm (guitares), Rikard Edlund (basse), Axel Sjoberg (batterie)

Musiciens additionnels : Petrus Fredestad (hammond [6,7]), Nils Dahl (piano [6]), Erik Sjöberg (ocarina [6])

remarques

chronique

Styles
rock
hard rock
psychédélique
Styles personnels
70's !

Récemment je me suis fait la réflexion que la scène musicale suédoise est indécente. C'est incroyable de voir autant de créativité, autant de groupes dans des styles très diversifiés. Et c'est pas avec Graveyard que le constat va changer. Ce groupe, c'est un ami suédois qui me l'a conseillé. Et pourtant le bougre n'est pas particulièrement fan de rock 70's. Mais quand il a vu dans ma discothèque que je possédais du Witchcraft et du Year Of The Goat. Il m'a tout de suite dit que Graveyard devrait me plaire. Mon choix s'est porté sur ce "Hisingen blues". Mon pote avait vu juste, c'est exactement ce que j'aime ! Graveyard, c'est du rock 70's avec des riffs à la Black Sabbath dans un style donc plus cool avec un côté psychédélique plus prononcé. Leur musique n'est pas franchement originale, mais elle est diablement bien écrite. Elle n'est peut-être pas aussi riche que celle de Year Of The Goat, mais elle est super efficace. Le set au Hellfest a fini de me convaincre qu'on avait affaire à un super bon groupe. Ce qui fait sa particularité justement, c'est en concert. Le groupe joue vraiment à l'ancienne avec des solos de guitare à rallonge, comme à l'époque, avec des réminiscences de tous ces groupes 70's camés jusqu'aux os. Le son de la guitare est magique, exactement ce qu'on attendrait d'un groupe qui voudrait sonner seventies. Le chant est bien puissant. Bien qu'il soit clair et posé, dans les parties plus énergique, il n'hésite pas à se faire plus virulent et presque agressif. Le groupe n'hésite pas non plus à balancer des solos dans tous les sens par moment, rappelant les sudistes de Lynyrd Skynyrd. On peut aussi même voir des ambiances à la Ennio Morricone sur le magnifique "Longing". Aussi la réussite de l'album est d'avoir des compos qui tiennent la route du début à la fin de l'album. Cependant, j'aurais juste à émettre un léger bémol. Les titres se ressemblent un poil trop. Donc un peu de diversité permettrait au groupe de vraiment exploser et aussi de trouver son originalité, son style propre. Cependant, ce "Hisingen blues" est une valeur sûre que je vous encourage à découvrir, de la même manière qu'on me l'a conseillé.

note       Publiée le samedi 28 septembre 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hisingen blues".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hisingen blues".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hisingen blues".

Chris › mercredi 31 mai 2017 - 20:32 Envoyez un message privé àChris
avatar

J'aime beaucoup mais je trouve le disque trop inégal, l'excellent y côtoie le passable.

Note donnée au disque :       
Shelleyan › samedi 28 septembre 2013 - 20:12 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

J'aime encore assez le premier mais celui-là, j'ai du mal, trop bluesy/hard à mon goût...