Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLes Morts Vont Bien › Les Morts Vont Bien

Les Morts Vont Bien › Les Morts Vont Bien

vinyle 12" • 4 titres • 13:46 min

  • A
  • 1Das Leben Ist So Schwarz2:43
  • 2J’Attends Mon Heure4:33
  • B
  • 3Fad3:34
  • 4Les Morts Vont Bien2:56

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Septembre 2011. Enregistrement à La Clara, Amiens. Enregistrement et mixage par Capitaine France.

remarques

Vinyle 12" à jouer en 45 tours.

chronique

En ce moment, ouais, les Morts vont bien. Ils sont nombreux, comme jamais. On est autant qu’eux, vivants, il paraît, maintenant. Autant qu’EUX TOUS, calanchés, depuis le début. Celui des temps, paraît, de l’humanité, tout ça, la blague. Ça va leur faire des nouvelles têtes. De la compagnie en puissance, quoi. De quoi doubler la mise d’un coup. Suffirait d’une fuite bien placée, la mauvaise étincelle, un petit virus – les météores c’est dépassé et puis déjà, ça a été fait. Suffirait qu’un moment, simultané, tous se rendent compte ce que ça vaut puis oublient tout le reste. Que l’un ou l’autre ou la masse entière perde patience. Les Morts ont tout leur temps. Les Morts font aller, les Morts parfois s’ennuient parce que c’est morne, ici. Les Morts attendent leur heure aussi : c’est quand d'en face il y en a un qui y passe. Les Morts Vont Bien ce sont Carine et Nico, d’Headwar. D’Amiens. Là-dedans – le groupe où il y en a d’autres – ils font un coupant et contondant barouf ; écorchant, ivre, pas gentil. Ici – à deux – ils ont un côté gothique. Gothique d’Amiens. Gothique en Emmaüs aussi – exprès, si ça se trouve, pour ne pas ressembler à ces bécasses et ces godelureaux, ces très jeunes cons qui s’attifent en dentelles noires parce qu’il trouvent ça mignon, le Sombre. Le Dark, pardon. Or donc, à la place : T-shirt par dessus sweatshirt étroit, à ras la carcasse. Survêt’ molleton. Capuche. Faut dire qu’il fait frigo. Synthés de dépôt-vente. Jouets usés, givrés, sales. Guitare rouillée, pleines de pains ; au design soviétique, quasi. Pédales électroniques pour cogner la mesure, aux pieds ; ou boîtes à rythmes intégrées au dernier clavier trouvé (dans une brocante ? dans une poubelle où l’inconscient quelconque l’aura paresseusement lâché ? au local de répèt’ où l’avait laissé un du groupe des anciens qu’on a un jour plus jamais revu ?) ; ou bien les deux, parfois. Les Morts Vont Bien ont comme un air d’indus. Parce que ça résonne encore, à l’ère post, sûrement – c’est la foutue notre – à l’endroit des fabriques, dans les rues en briques, dans les salons de coiffure en friche où l’on prend pied pour faire des lieux de vie, des endroits de passage où faire jouer des groupes de bruit. Les Morts Vont Bien ont le goût de la sono noise – bruitée, donc, précisément – le sens du câble en surtension, du potard dans le rouge – ça caille on vous dit, donc effet braséro – du jack branché à rien dans l’ampli, qui reste à portée de main. Krrrrr. Les Morts Vont Bien sont des gens accueillants et de bonne compagnie. Quand y’a de la place pour un – comme diront plus tard, comme diraient les vers s’ils avaient conscience… Les Morts sont ironiques, un peu, il semble. Plutôt : détachés, dans le verbe, relâchés. Minimalistes, pas besoin de plus. Carine Edouard chante en allemand – douteux, je crois bien, enfin… Je ne cause pas la langue mais il me semble que la tournure est bizarre. Elle dit Je ou Moi et Oui et Nico Edouard réponds en écho. On dirait bien qu’elle dit que Manchester est sadistiche mais en fait non, ça parle de sa sœur qui l'est, plutôt. Elle dit Non et Nico Edouard répond en écho sépulcral. Les Morts vont bien ont un son sépulcral. Sépulcral de local à vélos plongé dans le noir aux heures de l'enfance. Leur musique est répétitive et curieusement fouette l’envie d’être lucide, l’œil bien ouvert au milieu même de la bouscule bourrée devant la scène. Carine Edouard, maintenant, laisse filer d’une voix lasse qu’elle laisse filer le temps avant le temps qu’elle trépasse. Sur l’autre face, il y a un instrumental. Et j’aime leur musique, moi, avec son odeur de caoutchouc pété aux jointures, sa texture de mousse collée aux murs improvisés pour tenter de faire studio et d’isoler un peu la place, sa couleur crachin mêlé de suie. Nico Edouard crie que Les Morts Vont bien. Ça se confirme donc. Il a l’air un peu hilare mais quand même, comme si l’ombre des cohortes évoquées se levaient un peu derrière, n’empêche. Peut-être ironiques, disais-je, mais pas xième degrés – tout simplement à froid, encore ; c’est peut-être bien la seule attitude que notre époque ait inventé pour ceux qui ne désirent pas doucement crever. Sa seule façon qui rime un peu à quoi que ce soit, si ça se trouve, de continuer d'être punk. Les Morts vont bien c’est entendu. Et nous, ici, pas mal, merci. On se rejoint plus tard, pas trop franchement pressé. Les Morts… D’autres, une quinzaine ou peu s’en faut avant, nous soufflaient qu’ils Vont Vite. L’orgue tait sa réverb’ en taule dure, rigide, et la guitare en grêles s’interrompt comme le reste. Les Morts nous brûlent la politesse. Et ce disque est bien trop court puisque déjà fini.

note       Publiée le jeudi 19 septembre 2013

Dans le même esprit, Dioneo vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Les Morts Vont Bien".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Les Morts Vont Bien".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Les Morts Vont Bien".

Solvant › vendredi 20 septembre 2013 - 20:41  message privé !

Le morceau "Fad" est un grand moment aussi.

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 19 septembre 2013 - 21:12  message privé !

Hééé, vraiment pas mal cette chose-là ! L'ensemble (et surtout le 2ème titre) me fait un peu penser - soyons chauvin - à nos excellent 'Bene Gesserit' !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 19 septembre 2013 - 17:37  message privé !
avatar

moncul.org hahahaha, je m'en remettrai jamais de celui-ci

Dioneo › jeudi 19 septembre 2013 - 17:20  message privé !
avatar

Ah ben oui tiens. J'ajoute le lien à la catégorie "site web", du coup (merci).

Klarinetthor › jeudi 19 septembre 2013 - 17:17  message privé !

ça se telech librement là, aussi http://moncul.org/bands/les-morts-vont-bien

Note donnée au disque :