Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTomahawk › "Oddfellows"

Tomahawk › "Oddfellows"

cd | 13 titres | 40:42 min

  • 1 Oddfellows [03:29]
  • 2 Stone letter [02:52]
  • 3 I.O.U. [02:38]
  • 4 White hats / Black hats [03:21]
  • 5 A thousand eyes [02:40]
  • 6 Rise up dirty waters [03:06]
  • 7 The quiet few [03:48]
  • 8 "I can almost see them" [02:36]
  • 9 South paw [04:00]
  • 10 Choke neck [03:51]
  • 11 Waratorium [03:27]
  • 12 Baby let's play ____ [02:43]
  • 13 Typhoon [02:11]

enregistrement

Enregistré aux Easy Eye Studios en 2012

line up

Duane Denison (guitares), Trevor Dunn (basse), Mike Patton (chant, claviers), John Stanier (batterie)

chronique

Ça faisait quelques années que nous n'avions plus entendu parler de ce projet de Mike Patton. Enfin, projet de Patton, façon de parler, disons qu'il s'agit d'un groupe où il s'occupe du chant, mais ce n'est pas le maître à bord. Pour le coup ici, c'est surtout la formation de Duane Denison. Après le très anecdotique et décevant "Anonymous", les voilà de retour avec un "Oddfellows" beaucoup plus conventionnel. Voilà un peu l'archétype de l'album facile d'accès sans être non plus trop téléphoné ni simpliste. Les 40 minutes de ce disque passent comme une lettre à La Poste. On reconnaît le style du groupe fait de rock alternatif burné et froid. On dirait une sorte de pop/rock teinté de froideur des 80's mais remis au goût du jour, bien plus moderne. Les structures aiment surprendre mais ne sont jamais déconcertantes avec des morceaux directs, rapides, jamais plus de 4 minutes et faciles à assimiler. L'arrivée du compère de Mr. Bungle, Trevor Dunn, à la basse n'implique pas des morceaux trop barrés. Cependant, sa basse claque bien comme il faut. On ressent quelques bribes de l'album de John Zorn, "Templars" (où Trevor Dunn est au centre de l'animation - et toujours avec Patton au chant), mais tout en restant dans des sentiers connus du rock alternatif 90's. Les ambiances sont bien sombres et inquiétantes, rappelant en cela les dernières BO écrites par Patton, mais ce coup-ci sur fond de rock alternatif. Le disque est assez homogène, il y a quelques variations bienvenues avec des morceaux plus calmes donnant du rythme et empêchant la monotonie à l'écoute du disque. Je dirais qu'il se rapproche du premier album, mais en plus mainstream, plus propret. J'ai parfois l'impression avec ce disque que Tomahawk a envie de toucher plus de monde que les seuls fans de rock déviant et décalé. Pas l'album de l'année, mais cet "Oddfellows" remplit son rôle, un album de qualité qui permet au groupe de revenir sur le devant de la scène.

note       Publiée le dimanche 15 septembre 2013

partagez '"Oddfellows"' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : ""Oddfellows""

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur ""Oddfellows"".

ajoutez une note sur : ""Oddfellows""

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur ""Oddfellows"".

ajoutez un commentaire sur : ""Oddfellows""

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur ""Oddfellows"".

(N°6) › lundi 24 septembre 2018 - 17:55  message privé !
avatar

Au fil des écoutes, je le trouve particulièrement goutu. Y a tout ce qu'on peut attendre de meilleur d'un Patton des années 2010 pour un projet rock. Musicalement y a du rugueux et y a du smooth, c'est savamment dosé et bien achalandé. Et est-ce à la présence de Dunn qu'on doit ce "Rise Up Dirty Water" aux échos Bunglesque californien ? Voilà des semaines que je n'arrive pas à me lasser de cet Oddfellows (et de sa pochette mignounette).

Klarinetthor › mardi 17 septembre 2013 - 14:32  message privé !

Pareil, pas un grand fan du projet, mais cette album passe bien

Note donnée au disque :       
Dun23 › dimanche 15 septembre 2013 - 19:17  message privé !

Assez emballé je suis par ce disque, je dois bien l'avouer. Après, il est vrai qu'on est en territoire connu, mais je trouve qu'il passe bien. Vraiment.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 15 septembre 2013 - 16:38  message privé !

Mouais, j'ai vraiment du mal à m'emballer pour cet album qui, malgré les écoutes, ne me laisse absolument aucune impression. Et même durant l'écoute, le fun et la fraîcheur si caractéristiques de leurs deux premiers disques sont tout simplement absents. Pas mauvais, mais vraiment pas marquant.

Note donnée au disque :