Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGreat Coven › Viaticum

Great Coven › Viaticum

cd • 11 titres

  • 1Born old and tired
  • 2Reign of thorns
  • 3Satan's whores
  • 4King of winds
  • 5Sabbath's witching hour
  • 6Perpetual light
  • 7Great coven
  • 8Funeral of souls
  • 9Mourning of a new born
  • 10Viaticum
  • 11Veil of tears

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Ivan (chant), Keryen (basse), Jondix (guitare), Tas (batterie)

remarques

chronique

On ne met pas des heures à entrer dans l'univers des Espagnols de Great Coven, un monde sombre, mystique, intense, où l'obscurité pèse comme un couvercle sur les vies des pauvres mortels que nous sommes...Nul besoin d'introduction interminables, les musiciens tiennent leur pouvoir dans leurs riffs et après quelques bruits d'orage ou chants religieux, ils les balancent d'emblée. Ils ont raison. Qu'est-ce qu'elles sont inspirées, ces lignes ! Elles guident le pèlerin au cours de la procession car la pochette est on ne peut mieux choisie tant la vitesse de la rythmique évoque le pas lent et processionnel d'un cortège. Le voyage n'est pas des plus rassurants, les mélodies tendues, légèrement épiques par moments, traduisent le recueillement, la crainte, l'enthousiasme également, bref, ces pensées qui se bousculent dans le cerveau et l'âme de chaque voyageur dans sa quête. J'aime également beaucoup le timbre du chanteur, hanté mais pas trop, cérémoniel sans excès, assuré également mais avec respect; quelques passages se révèlent même plus appuyés et méchants ('Funeral of souls'). On songe bien évidemment aux débuts de Candlemass ou à l'école italienne pour l'aspect religieux mais nos Espagnols font vraiment très bien leur truc, surtout que si mes infos sont exactes, 'Viaticum' se voulait à la base une démo disponible en cd-r auprès du groupe. Vu la qualité de l'écriture mais également de la production très maîtrisée tant dans le mixage que les atmosphères, il était évident qu'un label se devait de se pencher sur la question. I Hate Records l'a fait, qu'ils en soit remerciés. Voilà un disque cohérent, sans longueur excessive, les chansons n'atteignant jamais les six minutes, très inspiré mélodiquement. Selon leurs dires, les musiciens se seraient séparés car 'ne pouvant pas produire un meilleur album de doom épique que 'Viaticum'; boutade provocatrice ? Pas certain, on sent qu'ils y ont mis tout leur coeur et leur savoir faire et je ne vois pas effectivement ce qu'ils auraient pu proposer ensuite. Autant s'arrêter à temps. Classique dans le fond et la forme mais très maîtrisé, efficace et sincère, tels sont les qualificatifs que l'on peut attribuer à cette goûteuse galette.

note       Publiée le mardi 3 septembre 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Viaticum".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Viaticum".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Viaticum".

yog sothoth › mardi 1 octobre 2013 - 16:58  message privé !
avatar

Ah tiens, comme quoi ça sert de checker les chroniques les moins lues, j'avais loupé celle là....... énormissime album, effectivement