Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesXXIII › Magnifico Nova

XIII › Magnifico Nova

cd • 13 titres

  • 1Transmission
  • 2Supernatural
  • 3Colder
  • 4Wishbone
  • 5Amorica
  • 6Still here
  • 7New year's day
  • 8Daisy chain
  • 9Summer fo the gun
  • 10Miracle sun
  • 11Wired
  • 12Medeceine
  • 13Everything ends

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

The Rocklab, divers sites de constructions, Reykjavik, Islande

line up

Hallur Ingolfsson (chant, musique)

remarques

chronique

Il faut laisser à Hallur Ingolfsson cette justice, ce mec n'aime pas se répéter et le parcours de son projet Thirteen témoigne de cette évolution permanente. Pas de cassure non plus, juste des tentatives d'explorer les chemins de traverses, essayer deux ou trois trucs neufs, étoffer...'Enregistré sur divers sites de constructions, chantiers, décharges de Reykjavik', avertit la notice; le premier contact est effectivement assez sec avec les coups de percussions industriels de 'Transmission' mais ce n'est pas moi qui m'en plaindrai car 'Magnifico Nova' est de mon point de vue l'album le plus réussi, le plus emballant, de l'Islandais. Plus que jamais, on ressent sa passion pour Pearl Jam et Alice in Chains, rien de neuf là dedans, mais pour le coup, il impose sa patte par l'adjonction de sonorités percussives froides, métalliques, concoctant une atmosphère assez spéciale un peu fraîche, même dans les passages les plus acoustiques. Car là aussi il y a du progrès. Faiblesse des deux précédents albums, à mon avis, un manque de mélodies marquantes, de thèmes percutants, défaut plutôt bien gommé ici, à tel point que Ingolfsson peut se hasarder sans trop de danger à des passages plus intimes clairement influencés par David Bowie ('Wired', 'Everything ends') ou les Beatles ('New year's day'). Cela ne les empêche pas d'être défiés par des attaques plus sèches ('Daisy chain', 'Still here', 'Transmission'), violentes, dans lesquelles notre homme en charge de tout n'hésite pas à se servir de la technologie informatique de manière discrète. Je retiens surtout le travail sur les percussions qui équilibrent bien l'aspect plus traditionnellement rock des guitares, voir mélodique du chant (le meilleur exemple restant probablement 'Summer of the gun'). OK, le disque est un poil long mais cette fois, il ne manque pas de corps, se révèle plutôt varié, emballant dans le ressenti. Un étrange mélange de Pearl jam et de Bowie avec une pincée industrielle; un peu froid mais gouleyant.

note       Publiée le mardi 27 août 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Magnifico Nova".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Magnifico Nova".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Magnifico Nova".