Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTheatre Of Sheep › Old flames

Theatre Of Sheep › Old flames

cd | 15 titres

  • 1 Dancing underground
  • 2 Trouble in red
  • 3 Glamour
  • 4 Midnight serenade
  • 5 Still life
  • 6 Nacerous cabaret
  • 7 Lucky ones
  • 8 Brixton
  • 9 1000 miles of grey
  • 10 Greyline
  • 11 44 hayes
  • 12 Danger zone
  • 13 carousel
  • 14 Annalisa
  • 15 Love is never sane

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Rozz Rezebek (chant), Jimi Haskett (guitare, basse), Brian Wassman (batterie), Jim Wallace (basse), Leslie Arbuthnot (clavier), Robert O'Hearn (clavier), Kevin Jarvis (batterie)

chronique

Niveau effets, je me la joue facile: 'Hé, tiens, je te fais écouter le groupe de Rozz'. 'Lequel ?', répond le quidam en face. 'Theatre of Sheep'. Là, les yeux s'écarquillent, 'Encore un autre projet ? Rozz Williams était vraiment omniprésent'. Sauf qu'il s'agit en l'occurence d'un autre, Rozz Rezebek. Américain lui-aussi, ce dernier, après avoir affuté ses armes dans la scène punk de Portland, officiera dans un registre post punk/new wave durant quatre ans en tant que vocaliste de Theatre of Sheep qui se taillera un petit succès dans sa région avant de sortir un album produit par Greg Sage des Wipers et de splitter en 1984. Cette compilation rassemblée par Rozz lui-même permet un survol quasi complet des créations du combo dont la démarche se rapproche de groupes européens tels que The Names ou Echo and the Bunnymen. Il y a très clairement une accroche pop dans ces titres, laquelle se dévoile dès le départ, soit sous forme d'un air de guitare, soit d'un thème de clavier, les musiciens n'étant visiblement pas adeptes des introductions à rallonge même sur les titres les plus longs ('Lucky one', près de dix minutes, 'Love is never sane', sept minutes ou encore 'Greyline pour plus de six minutes) et de ce point de vue, il est clair que nos jeunes Américains se débrouillent plutôt bien. Leur pop passionnée, fraîche, témoigne d'une maîtrise solide des instruments et d'un goût sûr en matière d'arrangements. A l'écoute de petites bombes telles que l'intense 'Midnight serenade', 'Nacerous cabaret' ou 'Danger zone', on se demande comment ils ont pu échouer à percer hors des cercles locaux, à moins que l'explication ne soit des plus simples et classique: manque de moyens et de structures. Rozz Rezebek est un bon chanteur, moins charismatique que son homonyme mais dont la voix sait servir les mélodies tout en trahissant la petite touche inquiète dont sont friands les amateurs de musique sombre. Cette compilation pleine de punch s'avère donc une excellente opportunité de s'envoyer une bonne tranche de post punk de haut vol, de découvrir comme la pop peut être un genre exigeant pour peu que l'on sache la servir correctement (le nom du groupe lui-même traduit bien cette volonté) et accessoirement de se donner la patate en allant au boulot.

note       Publiée le mardi 27 août 2013

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Old flames' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Old flames"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Old flames".

ajoutez une note sur : "Old flames"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Old flames".

ajoutez un commentaire sur : "Old flames"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Old flames".