Vous êtes ici › Les groupes / artistesLThe Lords Of The New Church › Method to our madness

The Lords Of The New Church › Method to our madness

cd • 14 titres

  • 1Method to my madness
  • 2I never believed
  • 3Pretty baby scream
  • 4When blood runs cold
  • 5Fresh flesh
  • 6Murder style
  • 7The seducer
  • 8Kiss of death
  • 9Do what thou wilt
  • 10My kingdom come
  • 11Dreams and desires
  • 12A gun called justice
  • 13Good to be bad
  • 14Mind wrap

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Studio Miravel, France, Powerplant, Battery, Musicworks Studio, Angleterre

line up

Stiv Bator (chant), Brian james (guitare), Dave Treguna (basse, choeurs), Nick Turner (batterie, percussions, choeurs)

Musiciens additionnels : Matt Irving, Chris Tsangarides, MIke Hugg (clavier), Jacques Loussier (piano), Vicki et Samantha Brown, Helen Chappelle, Tricia Ronane, Paola Pieroni, Tanya Landau (choeurs féminins), MIles Copeland (récitation)

remarques

chronique

Troisième essai des Lords, 'Method to our madness' marque quelques signes d'essoufflement. Non qu'ils soit mauvais, bien au contraire, il regorge de belles choses et l'écriture reste efficace mais inutile de nier qu'il reste marqué des stigmates d'une production 80's qui amenuise le pouvoir électrique de nos bad boys. Calfeutré dans son uniforme de cuir, Stiv a certes le droit d'être un grand sensible mais un morceaux calme tel que 'When blood runs cold', en l'occurence bien composé, sonne bien trop sucré avec son piano dégoulinant, quant à 'I never believed', il sent trop la repiquée de 'Russian roulette' pour s'affirmer à part entière. Ceci dit, la palme du mauvais goût revient à un titre plutôt rythmé, 'Murder style', groovy en diable mais gâché par d'horribles cuivres synthétiques et des choeurs féminins sur le refrain. Quel massacre ! Ces faiblesses exceptées, 'Method to our madness' séduit par son lot de chansons sombres et rock'n'roll telles que 'Do what thou wilt', nettement plus soigné dans ses orchestrations et avec un merveilleux jeu de batterie (le piano, bien que pas forcément indispensable, ne nuit pas à l'atmosphère et la sert), 'Pretty baby scream' avec son arrière-goût de blues urbain et ses belles lignes de guitare, 'My kingdom come' avec son aspect religieux pompier carton pâte mais plutôt bien tourné ou un 'Method to my madness' simplement franc et direct. Le groupe surprend même par les expérimentations dub glacées de 'Dreams and desire', même s'il ne s'y sent pas complètement à l'aise. Il s'en sort bien mieux en plongeant carrément dans le blues acoustique sur 'A gun called justice'. Le reste, hé bien, c'est du Lord, très électrique avec la touche d'ombre qui plaît tant aux goths, c'est leur patte, celle qui les distingue d'une formation rock lambda. Dommage et incompréhensible que des erreurs de production aient pu faire trébucher la cohérence de l'album qui heureusement en ressort à peu près indemne (comme si on pouvait formater les Lords ?) même si en termes de mélodies, 'Method to our madness' n'est pas aussi bon que ses deux prédécesseurs; le 4 n'est pas usurpé mais pas flamboyant non plus.

note       Publiée le mercredi 10 juillet 2013

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Method to our madness" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Method to our madness".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Method to our madness".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Method to our madness".

Ramon Envoyez un message privé àRamon

Je viens de trouver ce LP en broc, c'est vraiment bon, très rock, plus que le précédent je trouve, mais je plussoie la chronique au sujet de la prod, ceci dit les cuivres synthétiques (une horreur symptomatique des lamentables 80's) sont quand même bien mixés en fond de trame, donc je ne les trouve pas aussi désastreux que ce qui en est dit, mais bon je parle depuis le vinyle, je ne sais pas ce que cela donne en CD (eh oui, le support a une influence sur le son, faites l'essai avec un skeud que vous possédez sur deux médias différents). Il n'empêche, j'ai passé un très bon moment avec les seigneurs en découvrant cet opus moins connu que ses prédécesseurs mais pas moins bon.

Note donnée au disque :       
Ramon Envoyez un message privé àRamon

@ Twilight, Sympa d'avoir répondu aussi vite, et bonnes vacances.

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

@Ramon, probablement le mois prochain. Je l'ai en commande, je m'en occuperai à mon retour de vacances.

Ramon Envoyez un message privé àRamon

A quand "Is Nothing Sacred", emmené par le single dance with me ?

Note donnée au disque :