Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMonster Magnet › Mastermind

Monster Magnet › Mastermind

cd • 12 titres • 66:23 min

  • 1Hallucination Bomb
  • 2Bored With Sorcery
  • 3Dig That Hole
  • 4Gods And Punks
  • 5The Titan Who Cried Like A Baby
  • 6Mastermind
  • 7100 Million Miles
  • 8Perish In The Fire
  • 9Time Machine
  • 10When The Planes Fall From The Sky
  • 11Ghost Story
  • 12All Outta Nothin

line up

Ed Mundell (guitare), Dave Wyndorf (chant, guitare), Phil Caivano (guitare), Jim Baglino (basse), Bob Pantella (batterie)

remarques

chronique

Rarement cette expression tant utilisée chez les mauvais chroniqueurs n'aura été aussi appropriée : "pilotage automatique". Et atterrissage dans le néant sidéral de la rock attitude. Je vais encore une fois confirmer ma réputation de philosophe subtil, mais le hard rock ça doit parler aux couilles, et à ce machin au-dessus du bide qui pompe le sang - ou ça ne doit pas exister. Le plus incompréhensible, c'est qu'il y a tout ici qui en appelle aux grands albums passés de Monster Magnet : riffing, son vrombissant, roulements de batterie gourmands, pochette aussi laide que pétaradante (le livret de fort mauvais goût le fait grave...). Tout sent la montée qui vient... Mais rien ne va décoller. Rien ne va... gicler. A la rigueur un petit frisson sur "Ghost Story", mais trop tard vu que les balles les plus décisives ont déjà été tirées à blanc. La faille de ce Monster Magnet pitoyablement non-orgasmique se situe peut être dans l'écriture tout simplement - eh ouais c'est dingue dit comme ça, mais tout hardos soit-il, Wyndorf est d'abord un geek patenté qui potasse ses comics et ses vieux vinyles de space rock avant de sculpter ses tubes. Eh bien notre Wyndorf, fendu pour l'occase de quelques vocalises à la Ozzy vieillissant, n'a simplement jamais été aussi mauvais, aussi bateau. Tellement bateau que le disque en fini par flotter sur sa petite mer personelle de chansons sympathiques déjà entendues-aussitôt oubliées. Fonctionnelles. Vides. La ballade nostalgique fait bien pitié. Les tentatives de tube hardos restent de simples essais. On finit par tout voir en fadasse et ça fait chier. Tout ça n'est pas mauvais, mais tellement... nul de banalité... Ouais. Surtout pas rock, dans le sens galvanisant que j'entends, juste commun, même si le sens commun ne semble pas avoir fonctionné puisque les gens préfèrent en général celui-ci à 4-Way Diablo, et c'est à n'y rien comprendre. Masterfade est un album agréable à écouter, mais sans le moindre intérêt pour celui qui connait n'importe lequel des précédents. Au mastermind c'était des combinaisons de boules je crois ; j'en propose une et c'est à vous de la deviner... ou pas.

note       Publiée le mercredi 3 juillet 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mastermind".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mastermind".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mastermind".

Klarinetthor › vendredi 18 octobre 2013 - 02:28 Envoyez un message privé àKlarinetthor

pas mal le dernier; il y a 2-3 titres bien accrocheurs

Note donnée au disque :       
Fabb74 › mardi 9 juillet 2013 - 11:00 Envoyez un message privé àFabb74

Une bonne prod, un son bien lourd et gras, la voix toujours écorchée de Wyndorf, on sent qu'il y a du vécu dans ses cordes vocales! Et puis rien que pour Dig That Hole, Gods And Punks ou même Ghost Story l'album vaut le détour. Bien supérieur à 4-way diablo qui le disque le plus faible de ce pur groupe qui sent bon la sueur et les excès...

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 3 juillet 2013 - 23:01 Envoyez un message privé àKlarinetthor

Bien kiffé les premieres ecoutes et ensuite, effectivement un peu vide. Je le prefere tout de meme a 4 way diablo

Note donnée au disque :