Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWipers › Is this real

Wipers › Is this real

cd • 23 titres • 00:00 min

  • Side Pos
  • 1Return Of The Rat
  • 2Mystery
  • 3Up Front
  • 4Let's Go Let's Go Away
  • 5Is This Real?
  • 6Tragedy
  • 7Alien Boy
  • Side Neg
  • 8D-7
  • 9Potential Suicide
  • 10Don't Know What I Am
  • 11Window Shop For Love
  • 12Wait A Minute
  • bonus tracks cd
  • 13Born With A Curse
  • 14Rebel With A Cause
  • 15Misfit
  • 16Mystery
  • 17Tragedy
  • 18Let's Go Away
  • 19Is This Real?
  • 20Alien Boy
  • 21Image Of Man
  • 22Telepathic Love
  • 23Voices In The Rain

enregistrement

Mixage, Ingé-son : Greg Sage et Bob Stoutenburg - Produit par Greg Sage

line up

Dave Koupal (basse), Sampson Henry (batterie), Greg Sage (guitare, chant, paroles)

remarques

Les bonus indiqués dans la tracklist sont ceux du CD1 du "Wipers Box Set", comprenant les 3 premiers albums du groupe, edition de référence au niveau du son, de loin. Sur cette édition, le morceau "Alien Boy" n'apparait que dans les bonus, et non dans la tracklist principale de l'album. - Artwork par M. X. King, Mark Helm, Jay Elliott

chronique

Styles
punk
rock
rock alternatif
grunge
Styles personnels
punk rock supreme

Oh Sainte-Marie des glaviots, protectrice des pogotants et autres rebuts, serait-ce là le meilleur disque de punk rock au monde ? Déjà rêvé d’un album où chaque titre serait un hit, aux mélodies qui restent en tête sans être débilitantes ni ressembler aux Ramones, aux riffs qui te tabassent sans répit avec la vitesse et la fougue typique du hardcore côte ouest… ? Je te présente "Is This Real?", et ça tombe bien parce que c’est exactement ce que tu vas te demander quand le disque va se terminer, inopinément, sur Wait a Minute, alors que t’en demande encore plus. Mais il y en a déjà assez pour balayer la concurrence, qui d’ailleurs en était encore à singer Van Halen et Ozzy devant le miroir en pied de sa grande sœur, en cette année 79. Car en fait, Is This Real tue trop pour être comparé à la génération 70’s du punk ; il est déjà un manifeste du punk des années 80/90, celui qui nourrira l’indie et le grunge en les pourvoyant de ces mélodies qui faisaient tant défaut aux hardcoreux. Un manifeste donc : "It’s gotta be Upfront, it’s gotta be so close to touch"… Et ça se ressent dès Return of the Rat, qui donne à imaginer sans peine ce type arqué sur ses deux jambes, guitare grattée jusqu’au sang, regard guerrier, à fond la caisse. Mystery (1min45) et surtout, la chanson-titre, sont deux tubes dévastateurs, véritables décharges d’énergie qui sont au pogo ce que les moustiques sont au chikungunya : une arme de propagation massive. N’essayez pas chez vous si votre voisin n’est pas sourd. De toutes façons chaque titre est un taquet bien sec, ne cherchez pas. La face B se paie même le luxe de varier ce régal, avec les lourds, lents et grungy (déjà, putain), D-7 et Potential Suicide… La première est un instantané de terreur masochiste, une perle absolue à savourer dans une ruelle crade à la nuit tombante, la 2ème est d’un premier degré totalement punk dans sa description d’un mec ouvertement trop froussard pour se jeter de sa fenêtre : "C’est si haut / Peut-être que je devrais essayer un étage plus bas / L’atterrissage ferait peut-être moins mal". Les deux ont des lignes de basse à se damner et ont été reprises par Nirvana. Comble du comble : Is this Real est tellement rempli de perles jusqu’à la lie que Greg Sage en avait exclu Rebel With a Cause, chanson qui décrit pourtant parfaitement ce personnage ombrageux… Et encore un tube inoubliable de plus, qui ne ressemble à rien d’autre dans le monde pourtant si incestueux du punk. Gloire aux Wipers, bordel !! Chacun de leurs textes semblent décrire une tentative de communication d’un homme résolument en marge, en butte avec les compromis qui sont légion à cette époque. Il s’agit de leur seul disque ayant encore un semblant d’illusion adolescente, pas l’adolescence vue par Larry Park, mais la version hors-champ… Encore que la vision du réalisateur soit impeccablement résumée sur le fébrile et ravageur Window Shop For Love : "You want it so much / Look but don’t touch". Greg Sage te livre le truc en bribes de dialogues, sans enjolivures ni recul, et tape juste comme peu de songwriters le font avec plus de manières. Alors rien à foutre que l’efficacité sans borne de ce 1er Lp tienne à l’insistance du label, qui refusa de sortir les versions 4-pistes sans overdubs prévues par le groupe, et les envoya en studio… Is This Real est un indispensable pour qui aime le rock, point barre.

note       Publiée le samedi 22 juin 2013

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

  • Nirvana (USA) › Nevermind
    Nirvana (USA) - Nevermind
    Outre reprendre Return of the Rat ET D-7, ils ontsurtout joliment pompé le riff et la dynamique loud/quiet/loud de Potential Suicide sur Breed !

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Is this real".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Is this real".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Is this real".

No background › mercredi 6 janvier 2016 - 13:43  message privé !

A un moment je me suis dit que D-7 était peut-être le meilleur morceau de Nirvana, le plus représentatif, jusqu'à ce que j'apprenne que c'était une reprise des Wipers ! Merci Dariev. Vu le peu de commentaires et de notes, ce groupe semble encore assez méconnu. Je découvre, et c'est effectivement très bon, on sent l'intégrité du bonhomme, ce qui est peut-être le plus important dans le punk.

Maz_ouT › vendredi 30 août 2013 - 12:41  message privé !

Deux trois titres bof, nan, deux seulement qui sonnent un peu trop Nada surf. Sinon ils envoient du lourd et ce putain d'album est cohérent du début à la fin faut bien le dire. Il tourne et tournera régulièrement sur ma platine jusqu'à usure de mes oreilles.

Note donnée au disque :       
zen › mercredi 26 juin 2013 - 15:38  message privé !

Immense disque. Aussi méconnu qu'excellent.

22goingon23 › dimanche 23 juin 2013 - 18:47  message privé !

Putain, aux 1ères notes de Return of the rat quand la SG du père Sage te déboule dans les esgourdes fils, c'est bon et vivifiant comme le ressac dans ta gueule endormi et ton ego peinant !! Disque vital

Note donnée au disque :       
Raven › samedi 22 juin 2013 - 21:43  message privé !
avatar

ah ouais et y a du filet dans les bonus aussi : je surkiffe Rebel with a cause...

Note donnée au disque :