Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWErik Wøllo › The Nocturnes

Erik Wøllo › The Nocturnes

  • 2012 - Projekt, Projekt | ARC00059 (1 téléchargement internet)

cd | 6 titres | 22:14 min

  • 1 Nocturne 1 [ 3:43]
  • 2 Nocturne 2 [ 4:08]
  • 3 Nocturne 3 [ 4:41]
  • 4 Nocturne 4 [ 3:07]
  • 5 Nocturne 5 [ 2:23]
  • 6 Nocturne 6 [ 3:49]

enregistrement

Composé et enregistré en 2005 au Wintergarden Studio. Édité et remixé en 2012

line up

Erik Wollo (Synthés, guitares, piano et percussions)

remarques

On peut trouver plus d'informations sur Crystal Bells ici: http://projekt.com/projekt/product.asp?sku=ARC00059 Et voici le lien du site web d'Erik Wollo: http://www.wollo.com/home.htm

chronique

Composé en 2005, “The Nocturnes” était jusqu'alors réservé aux visiteurs de la page Myspace d'Erik Wollo. Il y a eu plus de 50,000 écoutes pour les 4 parties disponibles de cette œuvre qu'Erik Wollo a finalement décidé d'approfondir et de remixer pour le plus grand plaisir de ses fans. Inspiré par la beauté glaciale des nuits de la Scandinave, “The Nocturnes” est le premier d'une série de 3 mini albums que le barde Norvégien rend à la disponibilité de son public via la plateforme de téléchargement du label Projekt Records. Mais était-ce nécessaire? Des ondes nocturnes éveillent le frimas qui se cristallise en ouverture de "Nocturne 1". Ces ondes qui traversent nos oreilles avec une infusion de voix absentes bercent de timides accords de guitare alors que d'autres accords, plus lumineux, secouent la fragile tranquillité du premier acte de “The Nocturnes”. Une mélodie nordique infiltre nos oreilles. Tambouriné dans des accords de glace elle s'arrime à un onirique down-tempo teinté de riffs discrets et de tintements prismiques et tournoie dans des poussières de glace pour tisser un agréable ver d'oreille. Cette très belle approche mélodieuse, aussi lyrique que contemplative, épouse la forme, à quelques variances près, d'un piano méditatif qui fait chanter ses notes sur un ruisseau de glace miroitante sur le très beau "Nocturne 2". À date, nos sens sont soyeusement enveloppés par la délicate approche nostalgique d'Erik Wollo. Sous les ondes morphiques d'un synthé de brume, le rythme de "Nocturne 3" clapote d'une fine approche de trance spirituelle pour finalement rouler avec des accords d’une guitare qui défilent en boucles harmoniques sous une brume devenue plus dense de ses couches de guitares flottantes. Ce délicat tempo me fait penser aux nébuleuses structures de rythmes de Patrick O'Hearn. "Nocturne 4" est une superbe ballade pour âmes solitaires. Un slow des regs où la guitare de Wollo traîne comme une fumée de désespoir avec des longs accords plaintifs qui pleurent dans un lit d'accords plus harmoniques, dessinant ainsi une figure de mélodie pour cowboy des dunes cosmiques. Le synthé subdivise ses lignes vampiriques qui oscillent comme des lames de rasoir découpant l'horizon par saccades, décuplant l'effet de solitude et de mélancolie qui enveloppe ce titre où l'inattendu crescendo en toute fin déchire les larmes de l'âme. Très bon et très sensible. Un autre très bon titre oublié dans les coffres de Wollo est "Nocturne 5" et son piano qui pleure dans la noirceur d'une nuit de solitude dessinée à coup de strates d'un synthé aussi mélancolique que le piano. Trop court! Valsant dans des strates bleues d'un synthé qui mêle à merveille ses chœurs angéliques et sa brume morphique, "Nocturne 6" offre un rythme discret dessiné par des riffs légèrement galopant. La mélodie des chœurs du synthé devient plus acuité et se fond à des accords à saveur orientale, alors que "Nocturne 6" fabrique tranquillement un autre ver d'oreille qui s'ajoute aux 5 autres perles de “The Nocturnes”. Nécessaire? Absolument! “The Nocturnes” n'est pas juste une autre banale excuse pour faire du fric sur le dos des fans d'Erik Wollo. C'est un très bon mini album qui expose toute la poésie introspective du nomade électronique. C'est sensible, solitaire et émouvant où les ballades méditatives sont dosées avec juste ce qu'il faut pour être plus qu'exquises. Pas trop de synthés, pas trop de guitares. Pas compliqué, pas facile. C'est le juste milieu où tout coule avec une fascinante symbiose harmonique. Et oui, ça vaut la peine d'être télécharger.

note       Publiée le mardi 11 juin 2013

partagez 'The Nocturnes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Nocturnes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Nocturnes".

ajoutez une note sur : "The Nocturnes"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Nocturnes".

ajoutez un commentaire sur : "The Nocturnes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Nocturnes".

Rudi › mercredi 12 juin 2013 - 15:03  message privé !

Waw magnifique, c'est un petit bijou ce mini album. J'ai presque envie de mettre 6 boules.