Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGadget Deafwish › Gadget Deafwish

Gadget Deafwish › Gadget Deafwish

cd • 6 titres

  • 1No one can kill the beast
  • 2C
  • 3Cinderella
  • 4Offer me freedom
  • 5Standing
  • 6Die hard

enregistrement

Damp Studio, Suisse

line up

Bounes (chant, guitare), Nico (guitare), Spooky (basse), Beno (batterie)

remarques

www.gadgetdeafwish.com. Pochette format carte

chronique

Le stoner, on nous en fait bouffer par tous les pores, ces temps-ci. Le moindre truc rock un peu épais et hop, on imagine les mecs sous acides et l'étiquette magique est apposée sur l'album, c'est dire s'il faut trier. Justement, mon facteur m'a glissé un skeud plutôt frais sous la porte l'autre jour, un groupe de ma région qui à l'image de leur nom détournant adroitement la notion de 'gadget deathwish' (un syndrome touchant les mordus de technologies nouvelles qui en viennent à souhaiter la défaillance de leurs appareils pour s'en acheter de plus récents) va partir de bases effectivement plutôt stoner pour brouiller les pistes et diversifier le propos. Dès les premières notes de 'No one can kill the beast', à entendre les sonorités des guitares, les rythmiques appuyées, l'affaire paraît entendue et pourtant après presque trois minutes, les musiciens dévient légèrement de cap, de manière assez subtile, pour glisser vers quelque chose de plus lent, lourd et carrément metal dans les riffs, des riffs drôlement bien ficelés d'ailleurs, efficaces, sans la moindre tentative d'esbroufe. Pareil pour le chant qui d'une sensualité grave se mue en une émotion nettement plus écorchée (sans growls, je vous rassure). Belle entrée en matière que confirme 'C', plutôt coulant, moins agressif mais dont les boucles grésillantes (sans excès, là est le secret) dégagent quelque chose d'hypnotique avec dans le chant un feeling très 70's tel qu'on peut le trouver chez des formations telles que Uncle Acid and the Deadbeats. Là encore, rien n'est pourtant joué, les riffs finaux flirtant avec une forme de heavy old school sans jamais lui céder totalement. Le hit probable pour Gadget Deafwish, c'est 'Cinderella', groovy as fuck, baby...Sensualité en retenue sur lit de rythmique lourde mid-tempo, lointain parfum psychédélique, et pan ! Les guitares explosent dans un maelstrom de décibels qui feront se secouer les plus indécis avant de revenir d'un coup au groove marécageux du début. Cette formule du yi et du yang, tiraillée entre transe brumeuse et violence est du plus bel effet et pour enfoncer le clou, les musiciens nous lâchent une ultime salve de riffs grinçants délicieusement trippés. A ce stade de la chronique, il me paraît utile de préciser que le grain de la production est résolument moderne; s'il est évident que des influences vintage parsèment les compositions, le groupe s'inscrit dans une démarche moderne sans chercher à cultiver une quelconque nostalgie. 'Offer me freedom' relance le turbo pour des ambiances clairement stoner cette fois-ci dont se délecteront les amateurs du genre; pas de fioritures complexes, une attaque directe et bien menée. 'Standing', tout en partant de bases similaires, s'aventure dans quelque chose de plus metal mais en conservant une émotion rock qui plaira à ceux qui ne sont pas forcément fans du genre. Réussi mais plus banal. Tout le contraire de 'Die hard', ma pièce favorite par sa manière d'amorcer l'ambiance de manière sombre mais retenue avant d'instaurer une tension nerveuse tant dans les guitares que le chant, laquelle tension éclate dans le refrain où la rythmique accélère par 'à coups', car rien n'est jamais réellement statique dans ces morceaux, il y a toujours un roulement, un coup de double pédale, un crash de cymbale, pour épicer le propos. Autre qualité, le quatuor sait équilibrer ses morceaux, pas de temps mort, de longueur excessive, il se passe toujours quelque chose d'intéressant. Souhaitons plein succès à Gadget Deafwish, leur approche du stoner fraîche et moderne est de celles qui permettent à un genre apparemment figé de se renouveler. 4,5/6

note       Publiée le lundi 3 juin 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Gadget Deafwish".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gadget Deafwish".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gadget Deafwish".

Eliphas › samedi 8 juin 2013 - 15:32  message privé !

On s'y verra pour boire une mousse!

Note donnée au disque :       
Twilight › samedi 8 juin 2013 - 13:05  message privé !  Twilight est en ligne !
avatar

En concert le 15 juin à la Chaux-de-Fonds dans le cadre du Freak Show Festival...

Twilight › jeudi 6 juin 2013 - 09:35  message privé !  Twilight est en ligne !
avatar

En concert le 21 juin en 1ère partie des punks Japonais de GUITAR WOLF au Lux, 2400 Le Locle, Suisse...100 bornes de Besançon.