Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArcana (SUE) › Cantar de Procella

Arcana (SUE) › Cantar de Procella

cd • 12 titres • 47:15 min

  • 1The opening of the wound03:32
  • 2Chant of the awakening04:22
  • 3The song of solitude (the cry of Isolde)02:57
  • 4Void of silence03:23
  • 5Cantar de procella06:26
  • 6Aeterna doloris02:55
  • 7The song of preparation04:43
  • 8God of the winds04:45
  • 9The dreams made of sand04:43
  • 10Gathering of the storm04:15
  • 11La salva de profundis05:29
  • 12The tree within03:38

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Produit par Peter Pettersson au Studio Underground février-mars 1997

line up

Peter Pettersson (chant, instruments), Ida Bentgsson (chant)

remarques

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
heavenly dark-ambient

Dès les premières notes de ‘Cantar de procella’ on sait qu’Arcana confirme son immense talent en matière d’heavenly dark et ambient. La nouveauté réside dans un côté un petit peu plus martial (‘Chant of the awakening’, ‘God of the winds’) qui vient ‘secouer’ par moment les longues plaintes de la voix grave de Peter Pettersson et celle plus légère mais tout aussi triste d’Ida Bengtsson (‘The song of solitude’, ‘The tree within’). Encore plus ‘médiéval’ que ‘Dark age of reason’, ce second album regorge de nappes ambient très sombres, de chœurs illuminés et de pianos aux accents funestes. L’aspect mystique prend encore plus d’ampleur et l’album se finit sur une note où l’espoir semble possible (‘The tree within’, au texte simple mais magnifié par la voix d’Ida). Arcana symbolise parfaitement la mélancolie médiévale, à la fois proche du désespoir et désireuse d’une rédemption complète de l’être. Un incontournable de la scène ‘dark’ et un monument tout court.

note       Publiée le lundi 6 octobre 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Cantar de Procella" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Cantar de Procella".

notes

Note moyenne        20 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Cantar de Procella".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Cantar de Procella".

stickgrozeil Envoyez un message privé àstickgrozeil

Le disque parfait pour se balader en forêt, au milieu des ruines d'un château presque disparu. Vous m'en direz des nouvelles.

Note donnée au disque :       
allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Pour "The tree within" et "Emperor of the sun" , superbes .

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

2ème chef d'oeuvre, encore plus beau et plus subtile que le 1er. En ce qui me concerne, question d'affecte, Arcana reste la seule formation dans le genre à rivaliser avec DCD. Heavenly as fuck !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Un peu plus poussif que prévu au fil des écoutes... Mais ca reste le meilleur avec 'Dark Age of Reason' (j'ai pas mes vinyles à disposition, argh)

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar
Un album qui m'a surpris, moi qui pensais que tous les albums d'Arcana pré-Serpent rouge se ressemblaient (The last Embrace/Inner Pale Sun). Plus évanescent, plus éthéré ('The Song of Solitude') et moins accessible. Un des très rares groupes à pouvoir se comparer à Dead Can Dance sans faire dans le revival médiéval pompeux.
Note donnée au disque :