Vous êtes ici › Les groupes / artistesAApocalypse Theatre › Cain or an open vein

Apocalypse Theatre › Cain or an open vein

cd • 13 titres

  • 1Live @ the scene
  • 2Silver nails
  • 3Waiting for the end
  • 4Cain or an open vein
  • 5Slaughterhaus X
  • 6Pour Paris
  • 7Dead quiet
  • 8Monsters
  • 9Time after time
  • 10Speaking tongues
  • 11Elijah
  • 12Neddle dreams
  • 13Anthem

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Hope, Mercy, Serena, Aarti, Thommy, Vertigo, Michael, Christian

remarques

chronique

Plus qu'un groupe, Apocalypse Theatre est une entité qui paraît se nourrir du va-et-vient de ses membres. Sa musique elle-même, pas si aisée à définir, paraît évoluer comme les anneaux d'un serpent qui s'étendent, se recroquevillent sur eux-mêmes, pour se dérouler à nouveau dans une autre direction. Pas de réelle agression ouverte, la démarche est plus ambiguë, parfois déconcertante, toxique même, à l'image de 'Silver nails', de ses remugles industriels mêlés à une forme de gothic rock agonisant, de cette voix de déesse de la mort qui chuchote...C'est pourtant par des compositions plus conventionnelles que j'avais découvert ce groupe, à commencer par celle qui donne son nom à l'album, un titre pas si charismatique que ça avec son ambiance de petit matin froid dans un quelconque quartier interlope et désert. Pourtant, cette mélodie presque naïve, cet étrange collaboration entre une voix masculine étouffée et un chant féminin menaçant, elle finit par s'infiltrer dans les synapses d'une manière insidieuse jusqu'au moment où l'on réalise qu'au final, on l'aime bien. Pas d'amour fou, d'ailleurs il n'y que peu de place pour les émotions extrêmes sur ce disque qui semble baigner dans le désenchantement, mais un plaisir authentique et renouvelé. Démarche consciente ou maladresse, le combo semble prendre un malin plaisir à ne jamais déclencher l'enthousiasme. Il promet beaucoup et donne mais avec retenue. Sur les chansons les plus torturées comme 'Slaughterhaus X', on s'attend à un crescendo qui n'éclate jamais totalement, quand le beat est entraînant comme sur le deathrock 'Monsters', les vocaux un peu mous empêchent l'enthousiasme complet. Quelque chose se dégage pourtant de cette paresse mauvaise, un feeling indéfini, flou, pollué d'une tristesse pas franche mais bien présente. 'Speaking tongues' en est un bon exemple, pas de quoi tirer des larmes mais un malaise que l'on voudrait prendre pour de l'ennui mais qui n'en est pas. 'Pour Paris' s'écoule comme un rêve sous drogue, c'est beau mais pas assez; 'Elijah' ou 'Waiting for the end', du bon gothic rock, froid et cristallin qui ne décolle jamais vraiment non plus. Est-ce si important ? Pas si sûr, là est l'ambiguité. Et au moment où on ne s'y attend plus, voilà que déboule 'Needle dreams', la pièce la plus violente, avec riffs puissants, rythmes rapides, grincements indus...Impression que le lent et long 'Anthem' final plus proche de la cold wave des Cure dissipe au plus vite...Avant qu'un titre caché ne relance la lourdeur torturée ! On retiendra encore une reprise barrée du 'Time after time' de Cindy Lauper, nettement plus glaciale que l'originale. Pas évident de se faire une opinion, il faut bien des écoutes. Le premier réflexe est de remarquer le manque de punch, l'impression de langueur froide presque ennuyeuse. Presque. Parce que pour ma part, je m'apperçois que je ne me fais pas tant chier que ça finalement. Bien sûr qu'on a sans cesse l'impression de manque mais l'exercice n'est pas creux pour autant; 'Cain or an open vein' dégage une ambiance, une vraie, indécise, particulière mais bien présente. Et puis, les mélodies sont bonnes, les morceaux plutôt correctement ficelés. Vraie démarche ou maladresse ? Je ne saurais dire, je songe volontiers à la grisaille de Lestat mais en plus excitant justement et si il ne s'agit pas de l'album que j'écoute le plus souvent, j'y reviens régulièrement avec le même plaisir. L'apocalypse au ralenti ?

note       Publiée le mardi 9 avril 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cain or an open vein".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cain or an open vein".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cain or an open vein".