Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBjörk › Homogenic

Björk › Homogenic

cd • 10 titres

  • 1Hunter
  • 2Joga
  • 3Unravel
  • 4Bachelorette
  • 5All neon like
  • 65 years
  • 7Immature
  • 8Alarm Call
  • 9Pluto
  • 10All is full of love

enregistrement

Produit par Björk, Mark Bell, Guy Sigsworth et Howie B.

line up

Mark Bell (claviers, programmation), Mark Berrow (violon), Björk (claviers, chant), Mike Brittain (basse), Roger Chase (violon), Ben Cruft (violon), Marius de Vries (programmation), Eumir Deodato (orchestration), Howie B. (programmation), Paul Kegg (violoncelle), Peter Lale (violon), Chris Laurence (basse), Helen Liebmann (violoncelle), Martin Loveday (violoncelle), Trevor Morais (batterie), Maciej Rakowski (violon), Frank Ricotti (caisse claire), George Robertson (violon), Guy Sigsworth (claviers, orgue), Gavyn Wright (violon), Jeffrey Bryant (trompette), Markus Dravs (programmation), Roger Garland (violon), Wilfred Gibson (violon), Steve Henderson (timbales), Yasuhiro Kobayashi (accordéon), Jim McLeod (violon), Peter Oxer (violon), Paul Pritchard (basse), Helen Tunstall (harpe), Vaughan Armon (violon), Bill Hawkes (violon), Perry Montague-Mason (violon), Alasdair Alloy (harmonica), Jon R. Ornolfsson (violoncelle), Sigurdur Bjarki Gunnarsson (violoncelle), Hrund Hardardottir (violon), Moeidur Anna Sigurdardottir (violon), Una Sveinbjarnardottir (violon), Sigurbjorn Bernhardsson (violon), Richard Brown (programmation), Sigrun Edvaldsdottir (violon), Paul Gardhaim (basse), Mike Thompson (trompette), Sif Tulinius (violon), John Tunnell (violoncelle)

remarques

chronique

Styles
pop
techno

Avec «Homogenic», Björk sort son premier chef-d’œuvre. Une maturité sonore impressionnante, petites explosions synthétiques en guise de percussions, douces ou irritantes, saxophone larmoyant, synthés venus du ciel et violons précieux… une voix aux mélodies inédites, étranges, capricieuses, à l’humeur multiple et aux recoins insoupçonnés. Dans cet album, Björk semble mener sa démarche de perfectionniste jusqu’au bout. La synthèse des arrangements est d’une richesse et d’un équilibre parfait, les couleurs sont belles et rares. L ‘album et ses textures sont soignés comme aucun des deux prédécesseurs, plus rien ne semble relever de l’effet mais de l’essentiel, malgré la densité du tissu. Couleur souvent inquiète (Hunter, Joga, Bachelorette…), lunaire (All neon like, Immature…), toujours merveilleusement onirique, entre l’acoustique des cordes et l’ambiant des nappes soyeuses, la gravité des tambours profonds, et l’accordéon bizarre. «Hunter», «Joga», «Bachelorette», «Immature», «Alarm Call» ou «All is full of love» sont de véritables merveilles ; le format pop poussé à son meilleur, travaillé à l’extrême, avec, au départ, un matériau mélodique souvent exceptionnel. (Joga, Unravel, All neon like…). Plus portée sur les sons en longueur qu’auparavant, la jeune femme, désormais, fabrique pour sa voix de véritables robes de haute couture. Multiplications des soies, des fils, des satins et du coton. Ces violons sont du velours, ces synthés des liseraies d’or et d’argent, ces boîtes électroniques des boutons de métal poli… enveloppées, protégées, servies et sublimées par ces vêtements sonores, les lignes vocales sont plus troublantes que jamais, portées, soulignées d’harmonies célestes. Oui, encore ce mot : céleste… et lunaire, oui…extra-terrestre. Car à l’écoute de «Homogenic», on sait sans plus en douter que la jeune femme, en fait, ne vient pas d’Islande… Ce n’est pas si loin que ça, l’Islande.

note       Publiée le mercredi 5 juin 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Homogenic" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Homogenic".

notes

Note moyenne        71 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Homogenic".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Homogenic".

(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Retour aux sources.

Note donnée au disque :       
blub Envoyez un message privé àblub

Dalëk meets Autreche meets Voix d'Ange possédée par le Mal (le pire c'est que j'éxagére à peine) ça reste son chef d'oeuvre (j'aime beaucoup Medúlla et Biophilia par ailleurs)

Note donnée au disque :       
zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

Délicieux

Note donnée au disque :       
taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

J'ai toujours été un grand fan de 'Debut'... 'Post' est vraiment très appréciable également, même si un poil en-dessous... Quant à cet 'Homogenic', il est bon, mais là aussi je le trouve inférieur à ce qui précède... Mais bon, je fais toujours à part ;-))

Note donnée au disque :       
bloodyhours Envoyez un message privé àbloodyhours

Il y a même un des membres du groupe Tears for fears qui a travaillé sur les arrangements.

Note donnée au disque :