Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCount Nosferatu Kommando › Soleil noir

Count Nosferatu Kommando › Soleil noir

7 titres

  • Side A :
  • 1/ Ostara
  • 2/ Lord Kaiser Nosferat
  • 3/ Imperial caste
  • 4/ Le chevalier de l'ordre noir
  • Side B :
  • 5/ L'apogée des aigles
  • 6/ Unsere Letzte Hoffnung Apokalypse
  • 7/ The cyber C.O.A.S.N. (Crusade of a Sado-Necrophile)

enregistrement

Enregistré en Juillet 1998 au Soundbuilders studio (Chambery, France), sauf le titre 6 enregistré en Juin 1998 à Rouen, France.

line up

Heinrich Von Baalberith (all guitars, samples & special effects), RMS Hreidmarr (all vocals & concept), Grafin Orlock (synthetizer, sequencer & main sound fx), Lord Sidragazum (drums & percussions), Mr Morbus Gravis (bass guitar)

chronique

Styles
indus
metal extrême
black metal
Styles personnels
indus black metal

Pour ceux qui croient avoir découvert un tout jeune groupe lors de l'écoute de l'album "Ultra violence über alles", sachez que Count Nosferatu existe depuis 1996, et que deux démos étaient à leur compteur avant l'album. C'est donc la seconde démo, "Soleil noir", que je vais tenter de vous décrire. Tout d'abord, il faut savoir qu'il s'agit d'une démo de black metal aux accents légèrement indus. Les claviers sont toujours présents, et utilisés de manière parcimonieuse, toujours au bon moment, histoire d'amener une touche de mélodie, au milieu des riffs tantôt gras, tantôt acérés et destructeurs. Le rythme est en général assez rapide, allant même jusqu'aux blasts comme on peut en trouver dans le grind au début du titre "Lord Kaiser Nosferat", titre que l'on trouve donc sous sa forme originale tout comme "L'apogée des aigles", que l'on retrouve sous des versions remaniées sur l'album, et respectivement intitulés "L.K. Nosferat" et "Apology". Autant dire que les compos sont toutes d'excellente qualité, mélangeant, haine, destruction et mélancolie. La voix de Hreidmarr quant à elle sonne de manière très agressive et criarde, beaucoup plus que sur "Ultra violence über alles" ou Anorexia Nervosa, le chant guttural étant complètement absent, et quelques passages narrés sont présents. L'ensemble tient bien la route, et ouvrait de bonnes perspectives pour ce groupe, mais manque parfois un peu de puissance. A noter que le dernier titre se termine par une touche de musique classique, extrait composé par Haendel.

note       Publiée le mercredi 5 juin 2002

partagez 'Soleil noir' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Soleil noir"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Soleil noir".

ajoutez une note sur : "Soleil noir"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Soleil noir".

ajoutez un commentaire sur : "Soleil noir"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Soleil noir".

deprincipii › vendredi 31 décembre 2004 - 13:40  message privé !
Bon j'arrête mes conneries...laissez tomber le précédent post
RaGoTh › mercredi 26 novembre 2003 - 12:44  message privé !
plus blaaack , plus noir , mais aussi géniaal
Note donnée au disque :       
deprincipii › vendredi 24 octobre 2003 - 11:52  message privé !
Une superbe pochette et un album très tendencieux tout de même ...Savant mélange de samples et le tout est parfait,seulement il est dommage pour hreidmarr qu'il n'assume pas les idées véhiculées par ses divers side-projects dont le CNK...