Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWA Wedding Anniversary › The Age of lies

A Wedding Anniversary › The Age of lies

cd • 11 titres

  • 1Prolog
  • 2To others than you
  • 3All in a weeks day
  • 4Harrowed man
  • 51991
  • 6Mistery (with closed eyes)
  • 7Ceremony after a fire raid (part II)
  • 8Snake woman
  • 9Hunting the past
  • 10Portrait
  • 11Epilog

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Sound House Studio, Autriche, septembre-novembre 1992

line up

Marcus Testory (chant, guitare), Jürgen Kern (guitare, choeurs), Al Leonard (clavier), Dam Gwen (basse), Cyril Sanz (batterie)

Musiciens additionnels : Eva Maria Pinczolich (choeurs féminins), Gary Lux (clavier additionnel), Georg Reminder (clavier additionnel), Philippe Poli (choeurs additionnels), Gigi Skokan (clavier additionnel)

remarques

chronique

Je ne suis toujours pas certain d'être totalement au clair quant à mes sentiments vis à vis de cet album. Il marque par rapport à son prédécesseur une nette évolution, une plus grande cohérence musicale et l'on y sent un indéniable travail d'écriture et de production. Après une introduction en guise de récitation, le ton est vite donné: un gothic rock musclé alternant entre passages hantés, tribaux, riffs appuyés ('Harrowed man') et feeling plus mélancolique, notamment grâce au chant qui porte en ses tessitures graves beaucoup des atmosphères du disque. Le groupe se questionne sur les rapports de l'homme avec la nature, sur un certain nombre de visions quant à l'avenir de l'humanité ('1991') et la notion de destruction. Voilà en tout cas des musiciens qui cherchent à exprimer quelque chose, à développer des sonorités propres sans copier qui que ce soit et le résultat est plus que satisfaisant avec de très beaux moments forts en émotion. A noter pour ceux qui sont familiers avec le premier opus que l'on trouve ici la seconde partie de l'adaptation du magnifique poème de Dylan Thomas (lequel poète est aussi à l'origine du nom du groupe) 'Ceremony after a fire raid' mais je confesse qu'à mes oreilles la première est plus puissante et réussie. D'ailleurs, d'où vient la confusion d'impressions mentionnée en début de chronique ? Pas évident de le définir précisément; voilà un disque réussi plus mature à tous les niveaux et pourtant, j'ai spontanément tendance à écouter plus souvent son prédécesseur, plus spontané et maladroit par moment mais doté d'une poignée de chansons à la mélodie très forte, ce qui manque légèrement ici. Tout est bon mais il manque des hits de la trempe de 'Ceremony after a fire raid I', 'A wedding anniversary' ou 'Grain of truth' pour marquer la différence. Question de ressenti personnel car au delà de cet aspect, 'Age of lies' mérite largement l'écoute, c'est une bonne galette très efficace. A Wedding Anniversary a d'ailleurs clairement manqué de bol sur ce coup-ci car il lui a fallu beaucoup de temps pour sortir cet enregistrement sur un obscur label qui n'a pas garanti la distribution adéquate à tel point que certaines personnes ignorent carrément qu'il est sorti. Très dommage mais maintenant vous savez. 4,5/6

note       Publiée le dimanche 31 mars 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Age of lies".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Age of lies".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Age of lies".

novy_9 › mardi 2 avril 2013 - 15:35  message privé !

hey! merci ! discogs est une bible !

Twilight › mardi 2 avril 2013 - 15:19  message privé !
avatar

Une fois encore Discogs in da place : http://www.discogs.com/sell/list?release_id=1991344&ev=rb

novy_9 › mardi 2 avril 2013 - 14:53  message privé !

je suis fan de leur premier opus de longue date ! mais je n'ai jamais réussi a mettre la main sur celui là !!! grrr ... j'espére me le procurer un jour .. curiosité! curiosité! quand tu nous tiens ...