Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDead Hollywood Stars › Gone West

Dead Hollywood Stars › Gone West

cd • 12 titres

  • 1Incantation 2:57
  • 2All-Star Western 5:02
  • 3Jigsaw Motel 6:56
  • 4Dreamland's Burning 5:00
  • 5The Way Of The Fugu 3:05
  • 6Mojo 3:20
  • 7Arid Zona 5:43
  • 8Lunacy 2:51
  • 9Amongst The Stars6:50
  • 10Afterlife (See You Later) 0:54
  • 11Épisodique 7:17 [BONUS]
  • 12Wunderkammer (Broken) 6:32 [BONUS]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Cedrik Fermont, Gabriel Séverin, Hervé Thomas, John N. Sellekaers, Marc Mœdea

remarques

Réédité en double CD avec Junctions en 2002. La réédition comprend les deux titres bonus.

chronique

Styles
ambient
electro
folk
musique de film
Styles personnels
electro-americana

Chouette projet que ce Dead Hollywood Stars, orbitant autour de John Sellekaers (Xingu Hill) et comprenant les membres de Moonsanto, Silk Saw, Ultraphonist et autres – tous les projets étant des combinaisons différentes des mêmes musiciens, à savoir C-Drik Fermont, Marc Moedea, Gabriel Séverin ainsi que Hervé Thomas de Hint – dont l'objectif est de combiner une atmosphère de western, tant à la Ennio Morricone qu'à la post-americana comme sur les Earth récents avec les subtilités d'une electronica mélodique soft dont la richesse invoque tant d'autre noms ; Sabres of Paradise, I Monster, Kattoo... L'intitulé est prometteur et le disque tient ses promesses, même s'il semble qu'au delà de l'ambiance, indéniablement réussie, le groupe cherche encore un peu sa manière de construire ses morceaux. Mais parlons déjà des points forts, à savoir les textures et l'ambiance. Les guitares slides caractéristiques d'un fantasme exotica des salles obscures ouvrent le bal et tiendront en fil rouge l'ambiance western, accompagné ici et là de picks plus proches de la balade ('All-Star Western', parfaite combinaisons d'effets psychédéliques et de sable brûlant) tandis que d'autres, dès le titre suivant, semblent tracer du doigt dans le sable l'emplacement des futurs duels, les inévitables virevoltants traversant le champ par la force d'un vent contraire. Les rythmes électroniques sont plus proéminents sur le génial 'Dreamland's Burning' dont l'ambiance rappelle tant, puisque j'en ai parlé, le titre 'Stobart’s Blues' de I Monster (le groupe cruellement absent de ces pages que voilà) et ce malgré qu'il soit instrumental, avec, ô audace, un coassement de corbeau bien senti en guise de drop, sur un fond de vieux piano, d'accords déglingués, d'aplaudissements et de vieille radio. La classe. L'autre titre plus électronique est ce 'Amongst the Stars', nivelé en plusieurs parties, dont l'accessibilité est toute relative – il me semble assez complexe à la lumière d'une écoute attentive et pourtant il est inclus dans ma playlist de boulot, au milieu d'une pléthore de titres electro-lounge des plus insipides, et il ne jure pas non plus. C'est toujours un difficile exercice que de faire de la musique à la fois complexe et simple – je pense notamment à Plaid – et c'est là que le groupe se cherche un peu, comme on le sent sur les titres beaucoup plus exigeants tels ce 'Arid Zona' profond et minimaliste qui, bien que fascinant en soi, ne semble plus du tout sur le même niveau d'écoute que le reste. À noter que sur la réédition fournie avec l'album suivant deux titres bonus de très bonne facture ont été rajoutés - tous deux rythmés - un 'Episodique' plus exotique et un 'Wunderkammer' hybride à l'ambiance spectrale.

note       Publiée le jeudi 14 mars 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Gone West".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gone West".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gone West".

Wotzenknecht › dimanche 17 mars 2013 - 17:52  message privé !
avatar

J'ai trouvé Dreamland's burning dans le Tube, donc rajouté en écoute

kalcha › vendredi 15 mars 2013 - 10:12  message privé !

Ah, moi, je l'aime beaucoup, cet album. Mais c'est vrai que mon cœur balance avec le second (moins fan du dernier maxi qui a suivi en revanche). Le morceau "Dreamland's burning" dont parle la chro justifie toutefois l'achat à lui tout seul. Les fans de wax peuvent également le trouver sur un EP 4-titres (dont un des inédits inclus dans la réédition).

http://www.discogs.com/Dead-Hollywood-Stars-Wagon-Of-Miracles/master/217837

Je me souviens les avoir vus sur scène (avant Techno Animal!!!) et c'était très beau à regarder aussi. :-)

taliesin › vendredi 15 mars 2013 - 09:48  message privé !

Sympa, sans être mon favori dans la multitude de produits made in C-drik (que j'en profite pour saluer, il lui arrive de nous lire, et ça fait trop longtemps qu'on ne s'est vu !)...

Note donnée au disque :