Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPThe Psychedelic Furs › Forever now

The Psychedelic Furs › Forever now

  • 2002 • Legacy 506364 2 • 1 CD

cd • 16 titres

  • 1Forever
  • 2Love my way
  • 3Goodbye
  • 4Only You and I
  • 5Sleep comes down
  • 6President gas
  • 7Run and run
  • 8Danger
  • 9No easy street
  • 10Yes I do (merry-go-round)
  • 11Alice's house (early version)
  • 12Aeroplane
  • 13I don't want to be your shadow
  • 14Mary go round
  • 15President gas (live)
  • 16No easy street (live)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Todd Rundgren.

line up

John Ashton (guitare), Tim Butler (basse), Richard Butler (chant), Vince Ely (batterie)

Musiciens additionnels : Todd Rundgren (saxophone, clavier), Ann Sheldon (violoncelle), Gary Windo (cuivres), Donn Adams (cuivres)

remarques

Les titres 10 à 16 sont des bonus.

chronique

Il me semble que chaque album des Psychedelic Furs inclut au moins un hit marquant qui porte haut l'oriflamme aux oreilles des fans aussi bien que celles des néophytes. Dans le cas de ce troisième opus, il s'agit du magnifique 'Love my way', une petite perle de new wave triste et délicate, toute en claviers cristallins. Tout en tranchant quelque peu avec le reste des chansons, elle démontre néanmoins l'ouverture plus marquée de la musique à une production froide avec pour arme un travail des synthés accentué, ainsi qu'une frappe sèche s'éloignant des roulements post punk. On sent le besoin de renouvellement mais l'essence de base n'est nullement affectée, la musique des Anglais reste sombre, énergique, légèrement menaçante notamment de par le timbre rocailleux de Richard Butler distillant sa gouaille râpeuse au sein d'arrangements plus en accord avec les canons de la cold wave que de par le passé. Cette option sied à ravir aux Psychedelic Furs qui signent peut-être bien là leur meilleur essai. Mélodiquement, c'est une tuerie, les tubes ne se comptent même plus: 'Love my way' bien entendu mais également l'inquiétant 'You and only I', le fabuleux et hanté 'No easy street', un 'President Gas' plus appuyé sans oublier 'Sleep comes down' dont la guitare fraîche évoque un brin les Cure mais dont le feeling général préfigure plutôt l'aspect classieux de la vague post punk dont Interpol se feront les chantres vingt ans plus tard, les touches de cithare et les cordes en plus. Cette retenue, ce dépouillement des orchestrations ne nuisent en rien à l'efficacité de l'écriture, bien au contraire. Même 'Danger' plus groovy avec ses cuivres conserve une vraie crédibilité non commerciale (écueil que le combo n'évitera hélas pas sur 'Midnight to midnight'), notamment sur quelques passages bien grinçants. Globalement, les Psychedelic Furs captent merveilleusement l'air du temps mais parviennent à s'y couler sans se renier, en gardant leur propre patte. Cette intégrité leur vaut probablement aujourd'hui encore d'être écartés des noms cités communément au panthéon de la new wave. A noter que les bonus sont de véritables cadeaux, aussi jouissifs que le reste !

note       Publiée le mardi 26 février 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Forever now".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Forever now".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Forever now".

Seijitsu › samedi 28 septembre 2013 - 18:35  message privé !

Quoi, quoi, quoi ? Ça me fait un choc aussi. J'ai toujours trouvé cette reprise super naze alors que je suis fan de la voix de ce mec...

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › samedi 28 septembre 2013 - 18:30  message privé !

Putain mais... le chanteur sur la reprise de How Soon Is Now? des Smiths au générique de Charmed, c'est celui des Psychedelic Furs !? Alors là je tombe de haut.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › mardi 9 juillet 2013 - 18:32  message privé !

Wahou President gas ! Aussi bonne que l'immense Love my way !

Note donnée au disque :       
Bernard › mercredi 27 février 2013 - 09:45  message privé !

Que de souvenirs! Et ce 'President Gas' à la saveur si particulière... Merde, comme je déteste la nostalgie!

Seijitsu › mardi 26 février 2013 - 18:29  message privé !

Bordel "Love my way" et ses synthés "gouttes de pluie" ! Ce n'est même plus un morceau mais une madeleine de Proust pour moi. Si le reste du disque est presque aussi bon, il faudra que je plonge dans ce groupe plus en profondeur avec celui-ci.

Note donnée au disque :