Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZJohn Zorn › Filmworks VII - Cynical hysterie hour

John Zorn › Filmworks VII - Cynical hysterie hour

cd | 23 titres | 25:08 min

  • Trip Coaster
  • 1 Hysteric logo [00:24]
  • 2 Walk to park [02:10]
  • 3 Coaster 2 [00:47]
  • 4 Fighting pirates [00:26]
  • 5 Yakisoba [01:14]
  • 6 Coaster trip [01:39]
  • Ch Ch Chang
  • 7 1st hit / 2nd hit [00:27]
  • 8 Punk rock hero [00:56]
  • 9 Abacus waltz [00:38]
  • 10 Punk rebel / Tsunta's theme [03:36]
  • 11 End title [00:13]
  • Through The Night
  • 12 Through the night [01:30]
  • 13 Home sweet home [01:43]
  • 14 Making ramen at midnight [00:32]
  • 15 Scary moonlight [01:55]
  • Bubblin' Singin'
  • 16 My favorite things [02:18]
  • 17 Omelet punk [00:20]
  • 18 Classical [00:16]
  • 19 Stink of an onion [00:34]
  • 20 Onion samba [00:59]
  • 21 Omelet punk 2 [00:16]
  • 22 Me and my hamburger / Final samba [01:05]
  • 23 Surfing samba [01:10]

enregistrement

Enregistré aux Shelley Palmer Studio en octobre 1988, janvier et octobre 1989

line up

Kermit Driscoll (basse), Carol Emanuel (harpe), David Hofstra (basse), Jill Jaffe (violons), Arto Lindsay (guitares), Christian Marclay (turntables), Maxine Neuman (violoncelle), Bobby Previte (batterie), Robert Quine (guitare), Peter Scherer (claviers)Cyro Baptista (percussions), Bill Frisell (guitares, banjo), Wayne Horvitz (claviers), Ikue Mori (batterie), Marc Ribot (guitares, banjo), Kiriko Kubo (chant)

chronique

Styles
jazz
musique de film
rock
Styles personnels
easy listening

John Zorn est un touche à tout, dans les styles les plus divers et variés. Il n'est donc pas étonnant de le voir débarquer avec un disque de musique de cartoons orienté dessins animés japonais ! Et oui, il a même fait ça. Au programme donc de ce Filmworks VII, les BO de 4 films d'animation japonaise ! Le style de base est l'easy listening avec un super groupe très complet (visez le line-up de fou). Alors même si les 4 parties sont plus homogènes, ce ne sont pas les mêmes ambiances qu'on retrouve tout au long de l'album. Ca commence avec un "Trip coaster" plutôt joyeux et enlevé, rythmé, un peu comme pour un jeu vidéo, ça part un peu dans tous les sens, on a parfois l'impression de voir Sonic sauter partout sur l'écran à trouver les anneaux cachées. Le deuxième dessin animé possède quant à lui un son un peu plus brut et est plus porté sur le rock façon Zorn. Cela se rapproche donc un peu de ce qu'il fera quelques mois plus tard sur le premier Naked City. Cependant ici, l'atmosphère est beaucoup plus posée et calme. La troisième partie joue beaucoup plus sur les cassures et les bruitages. La base est vraiment très posée, douce avec une guitare sèche, du violon, une harpe, donnant une atmosphère à la fois calme mais aussi inquiétante, un peu comme sur les sorties plus récentes de Zorn, méditatives et mystiques. On attend toujours que ça explose. Et ça explose... doucement et rapidement pour revenir aussi vite aux atmosphères mystiques comme sur le très beau "Scary moonlight". Enfin, le dernier film propose une musique plus enjouée, se rapprochant du premier, avec ici un petit côté rythmes samba, bossa-nova d'Amérique du Sud tout en gardant la spécificité "fête foraine" de l'ensemble ! Ça peut paraître un décousu, et vous n'auriez pas forcément tort ! Pour le coup, c'est un peu trop, les changements d'ambiance sont difficiles à suivre et parfois, ça passe du coq à l'âne sans vraiment s'y attendre. Sur la globalité, il reste cependant tout au long de ce disque une tension latente, les parties calmes sont pleines d'attente avant une déferlante de notes rock/jazz/easy listening avec sonorités électroniques. On peut aussi déceler des influences de films de western dont Zorn est friand. C'est aussi là que l'on remarque sa patte ! Après, ça reste un petit album court, à peine plus de 25 minutes, possédant une qualité d'exécution exemplaire (comme toujours avec Zorn), mais donc le but et le rendu final sont tout de même assez limités. Un disque curieux, marrant, mais sans plus...

note       Publiée le dimanche 24 février 2013

partagez 'Filmworks VII - Cynical hysterie hour' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Filmworks VII - Cynical hysterie hour"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Filmworks VII - Cynical hysterie hour".

ajoutez une note sur : "Filmworks VII - Cynical hysterie hour"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Filmworks VII - Cynical hysterie hour".

ajoutez un commentaire sur : "Filmworks VII - Cynical hysterie hour"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Filmworks VII - Cynical hysterie hour".

Nicko › dimanche 24 février 2013 - 17:33  message privé !
avatar

voilà, c'est mieux maintenant ?? ;-)

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 24 février 2013 - 14:58  message privé !

tu veux dire que sa pâte met à l'amande ?