Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRThe Residents › Whatever Happened To Vileness Fats?

The Residents › Whatever Happened To Vileness Fats?

cd • 20 titres

  • Whatever Happened To Vileness Fats?
  • 1Whatever Happened To Vileness Fats? 4:09
  • 2Atomic Shopping Carts 2:06
  • 3Adventures Of A Troubled Heart 3:13
  • 4Search For The Short Man 1:23
  • 5The Importance Of Evergreen 6:09
  • 6Broccoli And Saxophone 2:24
  • 7Eloise 1:15
  • 8Disguised As Meat 3:02
  • 9Thoughts Busily Betraying 1:50
  • 10Lord, It's Lonely 1:31
  • 11The Knife Fight 8:55
  • The Census Taker
  • 12Creeping Dread 1:48
  • 13The Census Taker 2:13
  • 14Talk 0:38
  • 15Hellno 2:24
  • 16Where Is She? 1:02
  • 17Innocence Decayed 3:01
  • 18Romanian 1:10
  • 19Passing The Bottle 2:21
  • 20The Census Taker Returns 0:46

remarques

La réédition CD contient aussi la bande-son de The Census Taker, à l'origine sorti en LP distinct en 1985

chronique

Faisons un bond en 1972 si vous le voulez bien, l'année où Ben Affleck ainsi que le jeu Pong sont venus envahir le monde. Les Residents, eux, y étaient depuis quelques années déjà, et planchaient sur un film interminable appelé "Vileness Fats" qui devait prendre le monde de l'avant-garde de court. C'était aussi leur premier échec puisqu'ils ne l'auront jamais terminé, n'ayant filmé "que" quatorze heures de rushes avant de se rendre compte que la technologie montante (digitale) viendrait rendre leur projet obsolète le temps qu'ils soit complété, et ce dernier se retrouvera finalement compacté en trente minutes à titre de documentation en 1984. Un défilé de grand n'importe quoi, sorte de Bunuel américain à l'ère de l'électro-ménager et des soucoupes volantes communistes. Residents oblige, la bande-son est à l'avenant, et c'est elle que l'on retrouve sur ce Whatever Happened to Vileness Fats. Elle se suffit très bien à elle-même par ailleurs, promenant sa bonhommie ubuesque avec une assurance certaine, depuis le mémorable thème principal et son petit piano entêtant (que l'on retrouvera samplé sur le Evanescence de Scorn en 1994) jusqu'aux expérimentations concrètes plus proches des débuts. Le synthé sur 'The Importance of Evergreen' rappelle les Silicon Teens avant de replonger dans les volutes d'une science-fiction digne des vieux Twilight Zone. Par moments le thème revient dans des versions légèrement plus inquiétantes (l'intense 'The Knife Fight'), qui devient la trame d'un film surréaliste imaginaire, sorte de bouillonnement dans les coulisses de l'inconscient collectif occidental en pleine guerre froide. Certains extraits du film et des textes parviennent même à nos oreilles, mais vu leur degré d'inintelligibilité (un mot pareil existe-t-il ?) ils ne font que renforcer cet effet de rêve fiévreux venu de nulle part. La version CD se complète par les titres enregistrés pour The Census Taker, comédie sanglante des années 80. Là aussi quelques thèmes à retenir, outre le principal, aussi 'H.E.L.L. NO' et d'étranges expérimentations qu'on pourrait attribuer à Steve Reich ou Philip Glass ('Innocence Decayed'). La compilation tient bien debout et reflète encore leur liberté de ton dans cette époque en pleine créativité. Revenons à présent en 2013, en ce dimanche ensoleillé, où de Pong nous sommes passés à Crysis 3, de Ben Affleck à Honey Boo Boo. Les Residents, eux, sont toujours là, parcourant le monde à l'occasion de leur grande tournée pour leur quarantième anniversaire. Je dis chapeau (sur oeil).

note       Publiée le dimanche 24 février 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Whatever Happened To Vileness Fats?".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Whatever Happened To Vileness Fats?".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Whatever Happened To Vileness Fats?".

klaark › lundi 6 octobre 2014 - 22:31  message privé !

L'album a été réédité ce mois de juillet. Avantage par rapport à la version chroniquée ici : la BO de The Census Taker est restituée dans son intégralité. Inconvénient : le morceau "Eloise" de Vileness Fats a disparu (?).