Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrume › Drafts Of Collisions

Brume › Drafts Of Collisions

cd • 11 titres • 57:22 min

  • 1Segment B5:43
  • 2Blue Book4:25
  • 3Segment I7:33
  • 4Segment G6:01
  • 5Totenkopf Haircut Style5:46
  • 6Luv #20:23
  • 7Segment J4:31
  • 8Segment K9:37
  • 9Segment H3:12
  • 10A.M.O.R.C.2:41
  • 11Segment E7:30

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé en 1997

line up

Christian Renou

Musiciens additionnels : Gérard Guiggia (guitare)

remarques

chronique

L'ami Saïmone fustigeait l'autre jour la supercherie d'un certain écosystème de musiciens dits expérimentaux. Il se trouve que j'ai le même problème avec ces messieurs de la concrète qui, malgré l'accès à de luxueux studios subventionnés, peinent à enthousiasmer, trop préoccupés qu'ils sont à couvrir d'une logorrhée théorique la minceur de leurs compositions (de la rhétorique appliquée à la justification budgétaire ; tout un art...). En comparaison, un Renou pond dans son coin cent fois mieux que ces peine-à-jouir, et avec cent fois moins de moyens. Comme quoi tout n'est question que de talent. Christian Renou, donc, puisque c'est bien de lui dont il est question, a déjà plus de 10 ans d'activité et un nombre impressionnant de cassettes au compteur lorsque paraît en 1997 ce «Drafts Of Collisions» sur Crowd Control Activities, label plutôt axé sur les musiques post-industrielles (dark ambient, ambient noise, etc). Voilà qui résumerait presque la musique de Brume : la rencontre, à priori incongrue, et pourtant heureuse, de la concrète et du post-indus. C'est que notre homme pratique une musique de montage extrêmement dense, où la cinétique du bruit n'a d'égal que l'intensité de ses collages, qu'il s'agisse d'attentes tendues («Segment I») ou d'explosions percussives («Blue Book», «Totenkopf Haircut Style»). Même lorsqu'il manipule voix, souffle et respiration comme métronomes - exercice de style on ne peut plus classique en concrète – Renou parvient à sublimer le tout par son feeling («A.M.O.R.C.»), à l'instar d'une Manon Anne Gillis, qu'il me prend tout-à-coup envie de name-dropper sans vergogne. L'homme sait aussi habilement jouer de la distorsion, qu'il s'agisse de venir enrichir une harmonique, de contre-carrer la violence de sons métalliques ou urbains, ou d'élever l'intensité d'un cran encore ; d'aucuns verraient là, à raison, non seulement sa marque de fabrique, mais aussi son excellence. Preuves d'une maturité décomplexée, les percussions par ailleurs présentes sur cet album, ici pressantes, là orientalisantes (le très beau «Segment J») ne trouveraient pas mieux leur place pour parfaire les ambiances. Et que dire de la pièce de conclusion, où accordéon et voix mêlés nous offrent ce moment suspendu de grâce mélancolique ? Voilà, cet album, c'est en quelque sorte un système sonore, si intrinsèquement intense, évident et beau qu'il se passe fort bien de tout commentaire théorique.

note       Publiée le samedi 23 février 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Drafts Of Collisions".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Drafts Of Collisions".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Drafts Of Collisions".

saïmone › jeudi 9 avril 2015 - 18:22 Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

Je test ce gars, son dernier, Xerxes, est vraiment hyper bon

Demonaz Vikernes › lundi 11 novembre 2013 - 18:25 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Sa Recycled tape fut une superbe expérience. Je n'ai plus qu'à lancer un emprunt bancaire pour me procurer le reste de la discographie :(

mangetout › dimanche 10 novembre 2013 - 09:41 Envoyez un message privé àmangetout

"Il se trouve que j'ai le même problème avec ces messieurs de la concrète qui, malgré l'accès à de luxueux studios subventionnés, peinent à enthousiasmer, trop préoccupés qu'ils sont à couvrir d'une logorrhée théorique la minceur de leurs compositions (de la rhétorique appliquée à la justification budgétaire ; tout un art...)". Des exemples ?

taliesin › vendredi 9 août 2013 - 22:19 Envoyez un message privé àtaliesin

Aaah Brume, un projet qui, sans me provoquer pour autant des spasmes de plaisir suprêmes, ne m'a en tout cas jamais déçu ! Ce qu'il y a, c'est qu'il s'agit d'une entité demandant pas mal d'effort; pas facile d'y entrer, mais cela vaut franchement la peine ! Et je plussoie merci pour le fusil... la collab avev Vrischika est vraiment très bonne - d'ailleurs celles avec Artificial Memory Trace et avec Toy Bizarre valent le détour itou :-)

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › vendredi 9 août 2013 - 21:56 Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...

La discographie de Brume est clairement à explorer, la collab' avec Vrischika est superbe.