Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFuck The Facts › Disgorge Mexico

Fuck The Facts › Disgorge Mexico

cd • 15 titres

  • 1Borders
  • 2No Return
  • 3Absence And Despite
  • 4Kelowna
  • 5As Empires Expand And Collapse
  • 6Dead End
  • 7Driving Through Fallen Cities
  • 8La Culture Du Faux
  • 9State Of Panic
  • 10No Place For Failure
  • 11The Storm
  • 12Apathy Is A Karma Killer
  • 13Golden Age
  • 14The Pile Of Flesh You Carry
  • 15Sleepless

line up

Topon Das (guitare, chant), Mel Mongeon (chant), Mathieu Vilandré (batterie), Steve Charlier (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
post grind progressif

Franchement le grindcore c'est cool. On peut faire plein de trucs avec du grind. A peu près tout, en fait. Suffit d'aller vite. Fuck the facts est connu pour ça. Ça et sa chanteuse. Fuck the facts fait du grindcore compliqué. Du grind intello. Des structures pas possibles, des trucs complexes, des passages post machin, des ralentissements, accélérations, des trucs alambiqués dissonants, des balades (!) bref ça bouffe à tout les rateliers. Cet album, s'il est bourré de qualité (super prod', super chant, super variété), manque quand même d'un truc essentiel. Je ne sais pas trop quoi. Il me fait penser au premier album de Circle Take the Square, en plus extrême. À du Cephalic Carnage, en mieux. Aux derniers Cattle Decapitation, en moins bien. Y'a peut être trop de passages rock'n'roll / on pleure sous la pluie à 280 bpm. Dans le genre ils sont pas loin de Converge avec leur titre de dix minutes, là. C'est super bourrin, et c'est peut être là que se situe le coeur du problème. Y'a trop de tout. Ça va trop dans tout les sens. Ça manque de folie, tout ça, c'est bien trop calculé, précis. Chirurgical. On peut pas se poser plus de dix secondes. Et putain, le disque dure trois quart d'heures ! Sérieux, qui va écouter un disque de grind pendant trois quart d'heures ?

note       Publiée le jeudi 21 février 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Disgorge Mexico".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Disgorge Mexico".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Disgorge Mexico".

yog sothoth › vendredi 22 février 2013 - 12:12  message privé !
avatar

Bongripper, ça me sort rien de mieux qu'un gros "mouais bof"

vargounet › jeudi 21 février 2013 - 20:47  message privé !

Un peu trop alambiqué aussi en ce qui me concerne, sympa mais vite gonflant. Le nom de l'album est super bizarre également, qui me donne envie de me retaper le split Disgorge (mex) et squash bowels qui poutre tout en grind. Sinon petit HS, tu connais un peu Bongripper saï ? Pas fan de tout ce qu'ils ont fait mais hippie killer c'est du putain de lourd, je dis ça car je pense que ça serait plutôt ta came ;)

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 21 février 2013 - 19:39  message privé !
avatar

Je préfère leurs premières sorties, un jour j'en parlerais, ouais (pas testé deux après celui-là, j'avais pas envie. j'devrais p'têt)

Klarinetthor › jeudi 21 février 2013 - 18:53  message privé !

bon c'est vrai que des big three, c'est celui le plus chiant. Perso j'adore le die miserable qui cloturerait bien leur disco (à moins d'évoluer significativement)

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 21 février 2013 - 18:43  message privé !

cool d'aborder ce groupe übercool. J'ai toujours eu l'impression d'en prendre plein la tronche avec Mel et les garçons, mais le coté alamabiqué m'a jamais géné, disons bien moins que du Botch/Converge/... ca passe 10 fois mieux que du rotten sound à la prod ferrari dont 8 minutes durent comme 30.

Note donnée au disque :