Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSonus Futurae › Þeir Sletta Skyrinu....Sem Eiga Það

Sonus Futurae › Þeir Sletta Skyrinu....Sem Eiga Það

lp • 6 titres

  • 1Myndbandið
  • 2Samtök 69
  • 3Laser
  • 4Sætar Stelpur
  • 5Skyr Með Rjóma
  • 6Samstaða

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

août-octobre 1982, Islande

line up

Jón Gústafsson (chant), Kristinn R. Þórisson (guitare, synthés) Þorsteinn Jónsson (synthés, vocodeur, programmation)

Musiciens additionnels : Kristinn Svavarsson (saxophone sur 'Samtök 69'), Johánn Asmundsson (basse sur 'Laser')

remarques

chronique

Si la pop électronique est aujourd'hui une évidence en Islande, l'arrivée du punk entraînant également la new wave dans son sillage ne généra finalement que très peu de vocations en matière de ce qu'il est aujourd'hui convenu d'appeler synthie pop. Globalement, la majorité des musiciens underground préférèrent se frotter au punk rock, au post punk ou carrément expérimenter; on retiendra certes Bara Flokkurinn mais leurs racines punky les empêchèrent de mener la démarche aussi loin que le trio Sonus Futurae. Pour eux, pas d'ambigüité, ils veulent créer de la pop mais sont également intéressés par les possibilités offertes par ces nouveaux instruments que l'on nomme synthétiseurs. J'ignore dans quelle mesure ils ont eu accès au travaux de Kraftwerk, OMD, Human League (époque 'Dare') mais leur approche s'en inspire, d'une manière moins froide et expérimentale car l'objectif final reste la pop même si les boîtes sont sèches, les sonorités synthétiques. Pas de réelle innovation en matière d'orchestrations, d'arrangements, le résultat sonne assez convenu. Sauf que nous sommes en 1982 et en Islande où une telle démarche n'est pas aussi courante; ce disque est d'ailleurs le tout premier enregistrement purement synthétique du pays, faisant de Sonus Futurae des pionniers en la matière. Et puis, la new wave reste la new wave, il subsiste une petite forme de grisaille entre les lignes, laquelle, couplée à un sens de la mélodie très correct, permet d'apprécier cet album hors du contexte de l'île, surtout sur les essais les plus frais comme 'Skyr Með Rjóma' très Human League dans le feeling (il remportera d'ailleurs un certain succès) ou un 'Samstaða ' final légèrement plus triste. A noter que le clavier Thorstein Jónsson rejoindra brièvement un prometteur mais hélas éphémère combo new wave du nom de Pax Vobis. 3,5/6

note       Publiée le lundi 11 février 2013

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Þeir Sletta Skyrinu....Sem Eiga Það".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Þeir Sletta Skyrinu....Sem Eiga Það".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Þeir Sletta Skyrinu....Sem Eiga Það".