Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIronfist › Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium

Ironfist › Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium

k7 | 8 titres

  • 1 Intronnihilation - Fistial wrath
  • 2 Tyrannikal adversaries
  • 3 The mad Arab / Chtullu [reprise de Mercyful Fate]
  • 4 Serpent goddess sexxxekution
  • 5 Tormentor [reprise de W.A.S.P.]
  • 6 Masstormention - Shocking Asian massakre
  • 7 Dragonlord arise!
  • 8 Black magick [reprise de Slayer]

enregistrement

Enregistré live le 17 mai 2003 au Guinness Theatre Substation de Singapour

line up

Rape The Mad Alhazred (chant), Abgthoth (guitares), Whore Lock Dil (basse), Deb Nigguwrath (batterie)

chronique

Ça faisait longtemps ! J'ai toujours eu l'envie de découvrir des trucs un peu particuliers, la tape du fin fond du monde avec un son approximatif, mais qui a la pêche. J'aime bien ce genre de sorties un peu abscontes, mais qui fait bien plaisir. Ben voilà, avec celle-là, je touche à du top niveau. Rien que la pochette, du grand art tout simplement !! Ironfist, ça fait 10 ans que je connais. A l'époque, deux membres de l'un de mes groupes avaient sorti une split tape Ironfist/Morbosidad sur leur label et j'avais été scotché par le groupe de Singapour. Et depuis, je les ai toujours suivi, avec plus ou moins d'assiduité. Singapour, c'est plutôt connu pour Impiety. Mais il ne faut pas oublier leurs potes d'Ironfist qui jouent du heavy/thrash metal à la sauce extrême. C'est tout con, mais en fait, ils ont véritablement trouvé leur style personnel et j'aime vraiment beaucoup. Ils ont l'énergie du thrash, le feeling du heavy et l'agressivité du metal extrême avec un chant bien vindicatif. Et inutile de signaler que textuellement, ça tape bien en dessous de la ceinture de ces demoiselles à grand coups de godes et de fouets ! Cette tape limitée et numérotée à 100 exemplaires propose un de leurs concerts à Singapour en première partie de Mayhem. Le son est bien grésillant comme une bonne tape bien underground, ça larsène dans tous les sens, la puissance est aux abandonnés absents, c'est vraiment dommage car l'énergie est là. Le groupe nous interprète quelques-uns de leurs morceaux comme l'excellent "Serpent goddess sexxxekution". On a aussi droit à quelques reprises, une de Mercyful Fate un peu poussive, "The mad Arab / Chthullu", une excellente de W.A.S.P. (entre pervers sexuels, on se comprend bien...), "Tormentor" ainsi que le classique de Slayer, superbement bien interprété, "Black magic". C'est d'autant plus dommage que le son soit brouillon car avec une meilleure production, le groove du groupe aurait été décuplé. Je suis donc un peu embêté avec cette chronique, j'aime bien leur style, leur énergie, "Masstormention-shocking Asian massakre" est un super morceau bien rapide, mais avec le son de la soirée, ça perd de son intérêt, même si le son grésillant peut avoir son charme ! Quand ça part dans un rythme thrash metal par contre, là il n'y a pas de problème, ça passe impecc'. Voilà en tout cas, le genre de tape destinées uniquement aux fans de metal extrême underground les plus férus ! Et puis merde, cette pochette.......

note       Publiée le jeudi 31 janvier 2013

partagez 'Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium".

ajoutez une note sur : "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium".

ajoutez un commentaire sur : "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ejaculated insanity - Live at the Sanitarium".

nicliot › lundi 4 février 2013 - 13:04  message privé !

Il est à noter que les poulpes ont la capacité de se glisser au-travers de tous petits orifices. J'imagine que c'est ce que le groupe a voulu suggérer avec cette sobre pochette.

boumbastik › dimanche 3 février 2013 - 23:20  message privé !

Un POULPE c'est exactement ça ! Hier en écrivant "pieuvre" je me disais que c'était pas tout à fait le mot que je cherchais mais que bon, ça le ferait aussi. Et puis une pieuvre, faut pas exagérer quand même ! Alors qu'un poulpe, ça passe tout seul.

Nicko › dimanche 3 février 2013 - 10:41  message privé !
avatar

j'aurais dit un poulpe mais on ne va pas chipoter...

Note donnée au disque :       
boumbastik › samedi 2 février 2013 - 20:42  message privé !

Dites-moi, c'est bien un tentacule de pieuvre qui dépasse, là ?