Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFThe Flesh Eaters › No question asked

The Flesh Eaters › No question asked

cd • 24 titres

  • 1Sleeping sickness
  • 2Jesus don't come through the cotton
  • 3Police gun jitters
  • 4Dynamite hemorrhage
  • 5Ten inch razor
  • 6Kiss on my cheek
  • 7Suicide saddle
  • 8Cry baby killer
  • 9Dominoes
  • 10Crazy boy
  • 11The child comes first
  • 12Home of the brave
  • 13Impossible crime
  • 14No questions asked
  • 15Word goes flesh
  • 16Pony dress
  • 17Version nation
  • 18Disintegration nation
  • 19Agony shorthand
  • 20Radio dies screaming
  • 21Twisted road
  • 22Disintegration nation
  • 23Agony shorthand
  • 24Twisted road

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Program and Zamp, Mental Ward, USA, 1978-80

line up

Chris D. (chant), Joe Ramirez (guitare), Pat Garrett (guitare), John Curry (guitare), Tito Larriva (guitare), John Richey (basse), John Doe (basse), Scott Lasken (basse), Karla 'Maddog' Barrett (batterie), Joe Narini (batterie), Dennis W. (batterie), D.J. Bonebrake (batterie)

Musiciens additionnels : Exene Cervenka (choeurs féminins), V (Judith Bell) (choeurs féminins)

remarques

Les titres 15 à 17 sont tirés de la compilation 'Tooth and nail' produite par Upsetter Records en 1979; les titres 18-21 sont sortis sous forme de 45-T en 1978; les titres 22 à 24 sont des démos inédites. Tous ces morceaux sont des bonus.

chronique

Flesh Eaters, un groupe punk, pas vraiment horror contrairement à ce que ne laisse présager son imagerie et son nom; enfin, il n'est pas un simple gimmick gratuit non plus, ce visuel. Pour mieux préciser les choses, sachez que le groupe a émergé de la scène de Los Angeles, la même qui a vu éclore X (Exene Cervenka fera des choeurs), soit un certain profil de punk pas foncièrement politisé et se réclamant d'une écriture travaillée et artistique. Typique de Chris Desjardins plus proche d'un Nick Cave ou d'un Jeffrey Lee Pierce que d'un Glen Danzig dans son goût du mysticisme, d'un attrait poétique pour le morbide et d'une forme de consommation intense de la vie. Le punk des Flesh Eaters assez classique dans son format court et rapide démontre pourtant qu'il ne va pas en rester là avec ses infiltrations bluesy, rockabilly; 'Cry baby killer' oeuvre même dans un registre dub. C'est l'une des caractéristiques de l'album, cette faculté de passer de morceaux 'tranquilles' (on s'entend, hein, ça reste du punk) à des accès de pure frénésie. L'élément fédérateur et particulier se trouve dans le chant de Chris D. assez inhabituel (et c'est tant mieux) dans le genre; pas de timbre rocailleux ou de hurlements mais quelque chose de décadent, presque batcave par instant. Si les orchestrations sont simples, elles sont pourtant travaillées, efficaces mélodiquement, avec quelques breaks ou intros bien trouvées. La qualité sonore des enregistrements n'est pas la meilleure dont on puisse rêver, c'est la petite 'faiblesse' du disque, faiblesse qui n'empêche nullement de s'en mettre plein les oreilles car il est franchement difficile de résister à tant de bons titres dont la variété empêche toute linéarité, ce qui n'est jamais gagné quand on propose vingt-quatre compositions aussi courtes soit-elles (nous sommes en effet gâtés car cette réédition regorge de bonus extraits des premiers minis, avec une poignée de démos inédites). Flesh Eaters, c'est le genre de combo que l'on sent différent et empli de potentiel dès le premier opus. La suite de carrière, malgré une géométrie de personnel sans cesse en mouvement, confirmera.

note       Publiée le lundi 17 décembre 2012

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "No question asked".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "No question asked".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "No question asked".

sebcircus › mercredi 19 décembre 2012 - 15:55  message privé !

Bon album de punk assez varié. Du bon punk avec des bonnes mélodies.

Note donnée au disque :