Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPSean Price › Monkey Barz

Sean Price › Monkey Barz

cd • 16 titres • 54:11 min

  • 1Peep My Words
  • 2One Two Yall
  • 3Onion Head
  • 4Fake Neptune
  • 5Heartburn
  • 6Shake Down
  • 7Mad Mann
  • 8Brokest Rapper You Know
  • 9Boom Bye Yeah
  • 10I Love You (B*tch)
  • 11Bye Bye
  • 12Spliff N Wessun
  • 13Jail Shit
  • 14Monkey Barz
  • 15Slap Boxing
  • 16Rising To The Top (Grand Theft Auto Theme Song)

enregistrement

2001-2005

line up

Sean Price (MC)

Musiciens additionnels : Agallah (MC, production), Tek, Steele, Louieville Sluggah, Buckshot, Starang Wondah, Rustee Juxx, Rock (MC's), Kleph Dollaz, Moss, Khrysis, Phat Babyz, 9th Wonder, Star.com, Justice, P.F. Cuttin, Ty Deals, Tone Mason, Dub Z, Ayatollah, Edward Maximillion III (production)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
underground

Tu l'as connu ce gaillard, l'avait pas le torse aussi large, les paluches aussi grosses, avant. "Eh dis, ce mec c'était pas la moitié de Heltah Skeltah ? P'tain, mais qu'est-ce qu'il était devenu ? Eh, mais en fait... qui en avait quelque chose à cirer, bordel ?" Il a pris du poids, depuis le temps, ouais. Un flow aussi, ça prend en masse pondérale. Et ça prend des rides, comme une gueule. L'avait jamais rappé comme ça avant, pas assez de vécu sans doute. Revenir poser comme ça, en 2005, à la tonton, franchement... surtout que s'il avait les moyens, ça se saurait. Mais le gaillard est fauché, a passé du temps avant de chier son disque, et sa brève gloire passée sous teintes horrorcore est enterrée de longue. Il est revenu dépouillé de son blase, tout nu avec son vrai nom, un patronyme lambda, comme qui dirait fondu dans la masse. Paraît qu'il a pas mal bu, pour oublier, liquider le peu que ça lui avait rapporté... Personne n'attendait vraiment. Paraît qu'il a stagné, que la dépression l'attendait au tournant. Mais les MC's de sa trempe dépriment pas. Alors il a repris les gestes, en shadow. Tabassé des museaux d'gamins prétentieux, que ça faisait mal à ses phalanges, un peu comme Morgan quand il pose son balai dans Million dollar Baby, pour remonter sur le ring... Il a invité les vieilles connaissances du Boot Camp, aussi, la totalité ou presque, son ex-moitié incluse. Demandé de la prod soulful, du beat concassant, un peu de miel aussi, même si une douzaine de prodos différents valent pas forcément deux Beatminerz. Et puis sans illusion, joué un peu au con, donné de la prod pour fils à papa façon copycat, du "fake Neptune", comme les contrefaçons marocaines de sac vuitton, parce qu'il avait pas la thune pour se les payer mais voulait faire pareil sur un titre, joué avec les références archi usées, balançé du sarcasme, via références primates ou fantasmes de bling bling impossibles... Pis c'était touchant, simple mais touchant, alors que ça aurait pu être juste tiède et navrant. Ceux que t'attends pas peuvent pas vraiment décevoir. Et quand ils te collent un bon coup de boule ça fait toujours un peu drôle. Parce qu'après ils te tendent le kleenex, te payent un godet, et te causent de leur vie de zonard, de la loose, du game comme il était c'qu'il est devenu, de l'envie d'en bouffer, avec l'oeil brillant dans cette grosse caboche de gorille grognon... avant de s'en jeter un autre. Au passé. Aux rimes, à la réputation, à ces soit-disant grosses pointures qu'avaient l'âge de se faire torcher le fion à l'époque où toi t'as fait tes premières battles... ces trucs habituels de emcee sur le retour quoi. MAIS avec la lueur dans le regard. Avec les poignées d'amour dans le flow, avec l'humanité, c'tout, la soul en bandoulière, la négritude contrariée, le bagoo taulard. Même si ça restera pas gravé en toi, y a quelque chose dans ces moments, tu sais pas trop quoi, qui te serre un peu la gorge.

note       Publiée le dimanche 18 novembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Monkey Barz".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Monkey Barz".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Monkey Barz".

SEN › mardi 11 août 2015 - 00:06  message privé !

Putain mais c'est fou ça, Sean Price est mort !

Dioneo › dimanche 18 novembre 2012 - 14:20  message privé !
avatar

(I'm not sure any mooore more/Who's knocking at my doooor door...).

'Tain, t'es en forme, Mista Corb'... !

Bon, va falloir que j'aille y voir, celui-ci aussi, du coup, avec le OGC, dans le même élan, tiens.