Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWestwerk › Trauer Tod und Ewigkeit

Westwerk › Trauer Tod und Ewigkeit

cd | 11 titres

  • 1 Land of silence
  • 2 Ewigkeit
  • 3 Heart in veil
  • 4 Wolves
  • 5 The yearning
  • 6 Everlasting dread
  • 7 The other world
  • 8 Dark angel
  • 9 Head and tales
  • 10 Jump
  • 11 Wahre Seele hinter Glas

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Küchenstudios, Kötzting, Allemagne

line up

Gwydion Enbarr (chant, percussions), Ophelia (synthé, percussions, flûte, Fender Rhodes, choeurs), Ion Virgil (guitares), Ajna (violoncelle, Fender Rhodes, synthé)

chronique

Il n'y pas que le deathrock dans la vie, de temps à autre s'écouter une musique plus douce sans passer par la case éthérée ou le neofolk, c'est agréable. D'ailleurs, avec l'hiver qui s'annonce lentement, la nuit qui tombe plus vite, le froid qui se fait plus vif, s'écouter un disque de Westwerk m'est apparu comme une bonne idée, ce d'autant que ça faisait un moment que ce n'était plus arrivé. On raille souvent les productions teutonnes actuelles et leurs gros sabots médiévaux ou electro mais dans un temps pas si lointain, ce pays comptait une bonne poignée de groupes perpétuant une tradition de romantisme noir inspirée en ligne droite des écrits de Goethe, Novalis, Hofmann, Brentano et consorts. Westwerk se classe parmi eux. Hivernale et nocturne, ainsi définirais-je la musique de ce quatuor originaire de Leipzig. Ce disque a également la particularité de suivre une forme de crescendo tourmenté jusqu'à son milieu avant de laisser retomber la pression. C'est ainsi que les premières compositions se dévoilent dépouillées, mélancoliques, douces. Reposant sur une écriture empruntant volontiers au genre néoclassique, elles sont dénuées de percussions, enveloppées dans des sonorités cristallines, froides, guidant un chant masculin oscillant entre récitation et évocation sensuelle, parfois (mais trop rarement soutenu par des choeurs féminins). C'est très beau, apaisant, délicat mais également triste. On sent d'ailleurs une point de tension croître dans la voix, puis dans les orchestrations qui se font sans cesse plus noires, laissant le violoncelle percer, les percussions se mettre en place jusqu'à 'Everlasting dread', un titre limite deathrock avec batterie, orgue, guitare électrique. Dès la pièce suivante cependant, bien que les grincements électriques tissent une partie importante de la trame, les sonorités cristallines reviennent à la charge, le rythme se limite aux battements de grosse caisse, l'ambiance se fait spectrale à nouveau, la touche rock éphémère cède progressivement le pas aux structures néoclassiques. C'est chose faite avec 'Head and tales' beau et funèbre, la parfaite évocation d'un cimetière enneigé sous la pleine lune mais la tension installée ne quittera pas la fin de l'album. Il subsiste un feeling tourmenté, limite malsain qui empêchera les deux dernières chansons de renouer avec la douceur mélancolique des premières. L'ultime pièce, bien que tranquille, se révèle d'ailleurs passablement torturée avec ses craquements, ses imperceptibles percussions décalées, ses cristaux lugubres, comme si le chanteur affrontait son double maléfique dans un miroir...Bien sûr, Gwydion Enbar n'est pas toujours juste dans son chant, bien sûr la douée Ophelia est clairement sous-employée, bien sûr on décèle une ou deux longueurs mais ce disque dégage une ambiance véritable et prenante, en apparence monotone mais au final bien plus émotionnelle qu'on ne le penserait; qui plus est, cette progression croissante avant le retour dans l'obscurité donne du corps à l'agencement du disque. Recommandé aux âmes éprises de spleen. 4,5/6

note       Publiée le mercredi 7 novembre 2012

partagez 'Trauer Tod und Ewigkeit' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Trauer Tod und Ewigkeit"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Trauer Tod und Ewigkeit".

ajoutez une note sur : "Trauer Tod und Ewigkeit"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Trauer Tod und Ewigkeit".

ajoutez un commentaire sur : "Trauer Tod und Ewigkeit"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Trauer Tod und Ewigkeit".