Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmon Amarth › Surtur rising

Amon Amarth › Surtur rising

cd | 10 titres | 48:40 min

  • 1 War of the gods [4:30]
  • 2 Töck's taunt - Loke's treachery Part II [5:58]
  • 3 Destroyer of the universe [3:41]
  • 4 Slaves of fear [4:25]
  • 5 Live without regrets [5:03]
  • 6 The last stand of Frej [5:37]
  • 7 For victory or death [4:30]
  • 8 Wrath of the norsemen [3:44]
  • 9 A beast am I [3:38]
  • 10 Doom over dead man [7:32]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Johan Söderberg (guitare), Ted Lundström, (basse), Fredrik Andersson (batterie)

remarques

L’édition digipack contient un DVD du concert de Bochum du 28 au 31 décembre 2008

chronique

Styles
death metal
metal extrême
Styles personnels
amon amarth...

Huitième album pour Amon Amarth et huitième jalon d'une carrière marquée par une certaine constance. D'ailleurs ce "Surtur rising" ne présente guère de différence avec son prédécesseur. Au pire peut-il lui être reproché une légère baisse d'agressivité. Une baisse qui s'entend surtout sur la dernière chanson "doom over dead man", sorte de fausse ballade que quelques claviers rendraient presque suave et qui se termine comme une chanson heavy assez traditionnelle. On a de ce fait l'impression que le groupe s'essouffle sur la fin de l'album. Cette baisse d'agressivité s'entend aussi sur "the last stand of Frej", plutôt lent, non moins riche en émotions mais dans lequel, étrangement, le solo ne cadre pas avec le reste. En dehors de cela, Amon Amarth propose les traditionnels morceaux plutôt death assez classique comme le très brutal "a beast I am", quelques morceaux plus travaillés comme "slaves of fear" ou "live without regrets", et les habituels brûlots très… Amon Amarth… comme "war of the gods" qui sonne la charge, ou "for victory or death" qui rappelle quelque peu la chanson "twilight of the thunder god" sur l'album homonyme. L'avantage des groupes comme Amon Amarth est que la surprise est rarement (pour ne pas dire jamais) au rendez-vous, elle laisse la place à la qualité (pour ceux qui aiment) et – surtout - à la persévérance. Amon Amarth est en cela un groupe rassurant du fait de cette absence de surprise. Ainsi, si vous aimez Amon Amarth, vous ne serez pas déçu malgré la légère perte d'agressivité que vous pardonnerez aisément. A l'inverse, si vous détestez Amon Amarth, vous ne serez pas déçu non plus et la légère perte d'agressivité vous confortera dans votre position. "Surtur rising" contentera donc tout le monde.

note       Publiée le mardi 9 octobre 2012

partagez 'Surtur rising' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Surtur rising"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Surtur rising".

ajoutez une note sur : "Surtur rising"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Surtur rising".

ajoutez un commentaire sur : "Surtur rising"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Surtur rising".

Demonaz Vikernes › jeudi 17 octobre 2013 - 19:57  message privé !

Vide

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › mercredi 10 octobre 2012 - 20:20  message privé !
avatar

ronfllll

Note donnée au disque :