Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmon Amarth › Twilight of the thunder god

Amon Amarth › Twilight of the thunder god

cd • 10 titres • 46:23 min

  • 1Twilight of the thunder god4:08
  • 2Free will sacrifice4:08
  • 3Guardians of Asgaard4:23
  • 4Where is your God3:11
  • 5Varyags of Miklagaard4:18
  • 6Tattered banners and bloody flags4:30
  • 7No fear for the setting sun3:54
  • 8The hero4:04
  • 9Live for the kill4:11
  • 10Embrace of the endless ocean6:44

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Johan Söderberg (guitare), Ted Lundström, (basse), Fredrik Andersson (batterie)

remarques

L’édition digipack contient un DVD live du concert au Summer breeze festival de 2007.

chronique

Styles
death metal
metal extrême
Styles personnels
death metal viking

Répondons d'entrée de jeu aux interrogations qui pourraient - éventuellement - se poser sur "Twilight of the thunder god" : Non, Amon Amarth n'a pas changé de style, et : Oui, ils font la même musique que sur leurs précédents albums, il s'agit toujours d'un death metal guerrier, "viking" comme il est de coutume de le décrire, puissant et mélodique, devenu peu à peu très reconnaissable. Cette mise au point effectuée, commençons par décrire le morceau titre de l'album, le morceau qui donne le ton : une rythmique grasse ponctuée d'accroches de guitares et d'un solo plutôt acrobatique pour accompagner le grunt particulièrement guerrier de Johan Hegg qu'on visualise alors aisément en concert, barbe au vent, corne dans une en main, micro dans l'autre, sur la prou d'un drakkar (factice), comme s'il guidait une horde prête à fondre sur un village de paisibles paysans qui n'en demandaient probablement pas tant. Par la suite, si on excepte "where is your God" qui sonne comme du death metal assez classique, les autres compositions sont souvent mid-tempo, très axées sur un subtil équilibre entre la lourdeur du death metal et l'esthétique de subtiles mélodies. On citera dans ce sens "free will sacrifice" et son riff plaqué, "guardians of Asgaard" et son refrain à scander le poing levé, ou le très heavy "The hero". Mention spéciale pour "live for the kill" qui, de par ses riffs et sa structure, pourrait (ndla : conditionnel) rappeler les derniers moments de Chuck Shuldiner et Death, opinion et ressentir personnels bien sûr. Somme toute "Twilight of the thunder god" est un album programmé pour avoir du succès, suffisamment fidèle aux racines du groupe pour contenter ses fans et suffisamment accessible pour conquérir (pacifiquement ?) un nouveau public. Pari gagné, si pari il y avait.

note       Publiée le lundi 8 octobre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Twilight of the thunder god".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Twilight of the thunder god".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Twilight of the thunder god".

Demonaz Vikernes › mardi 9 octobre 2012 - 17:05  message privé !

Les 2 premières titres sont formidables, 2 des meilleures pistes du groupe. Après, plus rien.

Note donnée au disque :       
Int › mardi 9 octobre 2012 - 00:33  message privé !

Le seul que j'écoute d'eux, mais il bute. On sent les vagues poissonneuses frapper les drakkars et on se tape la poitrine à coup de marteau en humant l'air marin. Comme disent des metalheads dans Brutal Legend "c'est comme si le marteau du destin frappait sur l'enclume du temps". So priceless !

Note donnée au disque :