Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSleep Chamber › Sexmagick Ritual

Sleep Chamber › Sexmagick Ritual

cd | 9 titres

  • 1 Flesh Trixsen [27:49]
  • 2 Succubi Circle [4:32]
  • 3 The Beast [3:39]
  • 4 Nessus [2:29]
  • 5 Leviathan [5:05]
  • 6 The Vision & Voice [7:56]
  • 7 Into The Abyss [4:33]
  • 8 Twenty Three [3:25]
  • 9 Weapons Ov Magick (Live) [9:08]

enregistrement

Allston Studios, 1984-1986

line up

Darline Victor, John Zewizz, Jonathan Briley, Lawrence Van Horn, Malcom Smith, Richard Geller

remarques

Les trois éditions (LP, K7, CD) ont une tracklist différentes et quelques titres en plus ou en moins. La chronique concerne l'édition CD.

chronique

Styles
ambient
dark ambient
indus
ovni inclassable
Styles personnels
...a web of some dream...

Quand on se permet d'utiliser des instruments sacrés à des fins autres que religieuses, à plus forte raison provenant d'une culture exogène, il y a deux possibilités : ou bien on sait parfaitement quel en est l'usage ou alors, tel un enfant, on ignore absolument tout du contexte – ou, comme c'est le cas ici, on s'en éloigne volontairement – et l'on soumet les sonorités connotées à un usage transformé ou, chez Sleep Chamber, peut-être aussi volontairement perverti. Sexmagick Ritual est un album terrible, évidemment porté par sa pièce maîtresse, l'interminable 'Flesh Trixsen', qui fait s'agenouiller devant les mantras sexuels d'un John Zewizz extatique les rituels issus du bouddhisme tibétain et tout autant du tantrisme, ce dernier ayant une relation directe avec le titre de l'album. S'il fallait résumer Sleep Chamber en un mot, ce serait probablement "dissidence". Le groupe est à part, tant dans le monde de la musique industrielle que celui des musiques occultes, s'affranchissant des codes pour ne poursuivre qu'une seule obsession : le sexe, et si possible par les voies les plus obscures. Pourtant, ce Sexmagick Ritual n'excite pas particulièment les zones érogènes. Il inquiète, très certainement ; il écrase, domine, soumet. Certes, il provoque, ne serait-ce par cette voix monocorde et les effets sur celle-ci, une réaction physiologique primitive de l'ordre de la pétrification mentale. Dans 'Trixsen' j'entends 'trick', dans le sens de l'astuce, du piège. On y est – où ils veulent que nous soyons -, on obéit et on baisse les yeux. Les machines, en retrait, renvoient aux expériences les plus glauques de Throbbing Gristle tandis que les instruments acoustiques, ici pliés à un rituel d'un tout autre ordre, dirigent les voix et les victimes d'un cercle à l'autre, pris en levrette entre démons hilares ('The Beast'), succubes langoureuses ('Succubi Circle'), prédicateurs fantômatiques ('The Vision and the Voice'). Assurément le groupe danse et s'extasie sous la lumière de Satan (passez 'Nesses' à l'envers sur un logiciel de son...) et le fait avec le brio et la perversité qu'un tel hôte requiert pour s'épanouir, et ce depuis une trentaine d'année sans démentir.

note       Publiée le vendredi 5 octobre 2012

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

partagez 'Sexmagick Ritual' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sexmagick Ritual"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sexmagick Ritual".

ajoutez une note sur : "Sexmagick Ritual"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sexmagick Ritual".

ajoutez un commentaire sur : "Sexmagick Ritual"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sexmagick Ritual".

Jean Rhume › dimanche 7 octobre 2012 - 23:32  message privé !

C'est à la fois glauque et apaisant. Je ne connaissais que "Satanic Sanction", celui-ci envoie loin aussi. J'ai essayé "Nesses" en reverse, on ne se doute pas.

Wotzenknecht › dimanche 7 octobre 2012 - 01:30  message privé !

à noter que l'excellent et unique Korpses Katatonik a été réédité récemment... et on attend impatiamment la rééd du Zero Kama, à venir chez Athanor ce me semble

taliesin › samedi 6 octobre 2012 - 13:52  message privé !

Un excellent 'Sleep Chamber' - comme la plupart, notez bien ;-) A écouter éventuellement en parallèle avec "Symphony Sexualis" ?... Particularité de cet album, si je ne m'abuse, il s'agit du premier de toute la série d'oeuvres commençant par un 'S' (je pense que depuis cet album, Sleep Chamber n'a rien sorti ne commençant pas par un 'S' !). Sinon, tout à fait d'accord avec novy_9, les albums cités sont fameux eux aussi, je me permettrai de citer l'autre groupe de Michael Dewitt, 'Korpses Katatonik', et une très bonne compile de chez Nekrophile Rekords : "The Beast 666 & The Archangels of Sex"...

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 6 octobre 2012 - 10:24  message privé !

je conseille vivement aux amateurs de musique rituel l'album de Zero Kama "The Secret Eye Of L.A.Y.L.A.H." et celui de LAShTAL "Thoum Aesh Neith" qui font une bonne trilogie avec ce Sleep Chamber !

Note donnée au disque :